Une nouvelle campagne s’engage à former un million d’agents de santé communautaires pour l’Afrique subsaharienne

WEF Davos 2013: Directeur général de Novartis Joseph Jimenez, le Président du Rwanda Paul Kagame et le Directeur de l’Earth Institute Jeffrey Sachs
©swiss-image.ch
(de g à d) : le Directeur général de Novartis Joseph Jimenez, le Président du Rwanda Paul Kagame et le Directeur de l’Earth Institute Jeffrey Sachs

24 janvier | À l’occasion du Forum économique mondial, le Président du Rwanda Paul Kagame, le Directeur général de Novartis Joseph Jimenez et le Directeur de l’Earth Institute Jeffrey Sachs ont annoncé une nouvelle campagne destinée à former un million d’agents de santé communautaires pour l’Afrique subsaharienne d’ici à 2015. À travers l’Afrique subsaharienne, des agents de santé communautaires, à l’aide de téléphones mobiles et d’un accès à large bande à des ressources médicales sophistiquées, fournissent des soins de santé là où ils sont les plus nécessaires, parmi les pauvres des zones rurales. L’initiative vise à développer considérablement cet effort en formant, en équipant, et en déployant un million d’agents de santé communautaires d’ici à la fin de 2015, en vue d’atteindre des millions de personnes mal desservies.

La nouvelle campagne collaborera avec des gouvernements et des organismes d’aide pour financer et former les agents de santé, chacun d’entre eux desservant en moyenne 650 habitants en milieu rural, pour un coût estimé à USD 6,58 par patient et par année. La campagne sera contrôlée par un comité directeur à l’Earth Institute et passera par l’intermédiaire du Réseau des solutions pour le développement durable de l’ONU dans le cadre de son Initiative pour des solutions.

L’Alliance mondiale pour les personnels de santé (l’Alliance) est membre du comité directeur de la campagne, et contribue au processus de cette dernière, privilégiant les synergies avec le travail des parties prenantes concernées (aux niveaux régional et mondial), coordonnées par l’Alliance. L’Alliance s’attache également à promouvoir l’alignement de la campagne au sein des plans nationaux relatifs aux ressources humaines pour la santé en cours d’élaboration par le biais de l’approche CCF, soutenue par l’Alliance.

Partager