Eau, assainissement et hygiène

Suivi et données factuelles concernant l’eau potable et l'assainissement

OMS/SEARO/Shehzad Noorani

Les données factuelles issues du suivi mené dans le cadre du rapport GLAAS (Analyse et évaluation mondiales de l’ONU-Eau sur l’assainissement et l’eau potable), de l’initiative TrackFin et du Programme commun de suivi OMS/UNICEF (JMP) guident l’action des décideurs aux niveaux local, national et mondial.
Les informations communiquées par l’intermédiaire du JMP, du rapport GLAAS et de l’initiative TrackFin jouent aussi un rôle déterminant pour évaluer si les objectifs de développement durable ont bien été atteints.


Quelques données

  • 94 pays et 23 agences de soutien extérieur ont participé au cycle GLAAS 2013-2014.
  • Plus de 80% des pays ayant répondu à l'enquête GLAAS en 2013-2014 ont adopté des politiques nationales en matière d'assainissement et d'eau potable.
  • Les engagements d'aide au développement pour l'eau et l'assainissement ont augmenté de 30%, pour atteindre plus de 10,9 milliards de dollars (US $) en 2012, contre 8,3 milliards de dollars (US $) en 2010.

Investir et construire un environnement favorable

Pour améliorer l'accès à l'eau potable et à l'assainissement, il faut comprendre les mesures que les pays et les agences de soutien extérieur mettent en œuvre dans ces secteurs d'activités.

Des investissements qui rapportent

On estime que le PIB mondial augmenterait de 1,5% et que le retour sur chaque dollar investi serait multiplié par 4.

Suivi des progrès

L'OMS et l'UNICEF ont mis en place un Programme commun de suivi de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement (JMP) pour permettre une action plus efficace des pays.

Mis à jour en février 2017