Eau, assainissement et hygiène

2,1 milliards de personnes n’ont pas d’eau potable à domicile

Infographie 2,1 millards de personnes n'ont pas d'eau potable à domicile
OMS

12 juillet 2017 -- Quelque 2,1 milliards de personnes, soit 30% de la population mondiale, n’ont toujours pas accès à l'eau potable et 60% ne disposent pas d'assainissement géré en toute sécurité. C'est ce que révèle le dernier rapport sur les progrès accomplis en matière d'eau et d'assainissement, publié conjointement par l'OMS et l'UNICEF. Les bonnes pratiques en matière d’hygiène sont pourtant la manière la plus simple et la plus efficace d’empêcher la propagation des maladies.

Sécurité sanitaire et qualité de l’eau

1,8 milliard de personnes utilisent des points d'eau contaminés par les matières fécales
Banque mondiale/Allison Kwesell © via Flickr sous license Creative Commons

2 février 2017 -- La sécurité sanitaire et la qualité de l’eau sont indispensables au développement humain et au bien être. L’accès à une eau sans risque sanitaire est donc l’un des moyens les plus efficaces de promouvoir la santé et de réduire la pauvreté.

En tant qu’autorité internationale chargée de la santé publique et de la qualité de l’eau, l’OMS dirige les efforts mondiaux de prévention de la transmission des maladies d’origine hydrique.

Maladie à virus Ebola: questions-réponses

OMS

L'approvisionnement en eau et l'assainissement jouent un rôle essentiel dans la protection de la santé humaine pendant toutes les flambées de maladie, y compris l'épidémie actuelle de maladie à virus Ebola. Des pratiques adéquates et systématiques relatives à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène, tant au niveau des établissements de soins qu'au niveau communautaire, contribuent à renforcer la prévention de la transmission interhumaine de la maladie à virus Ebola et de nombreuses autres maladies infectieuses.

Actualités


Action de l'OMS dans le domaine de l'eau et de l'assainissement

L'OMS agit dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène là où la charge morbide est élevée, où les interventions peuvent avoir des effets positifs importants et où les connaissances actuelles sont encore insuffisantes.

Son action touche les domaines suivants:

  • gestion de la qualité de l'eau potable;
  • surveillance de l'approvisionement en eau et assainissement;
  • surveillance et prévention du choléra;
  • eau et assainissement dans différents contextes:
  • gestion des ressources en eau;
  • autres activités (notamment l'aspect économique, au changement climatique, aux objectifs de développement durable