Couverture sanitaire universelle

La santé, élément essentiel du développement durable

Résolution de l’Organisation des Nations Unies sur la couverture sanitaire universelle

Le soutien international en faveur de la couverture sanitaire universelle prend de l’ampleur avec l’adoption à l’unanimité d’une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies qui souligne que la santé est un élément essentiel du développement international.

La résolution, adoptée le 12 décembre 2012, invite instamment les gouvernements à accélérer la transition vers l’accès universel à des services de santé de qualité et abordables.

Elle reconnaît le rôle de la santé dans la réalisation des objectifs de développement internationaux et appelle les pays, les organisations de la société civile et les organisations internationales à inscrire la couverture sanitaire universelle dans le programme de développement international.

La résolution réaffirme le rôle de chef de file de l’OMS dans l’appui accordé aux pays pour relever les défis posés par la mise en place de la couverture sanitaire universelle.

Ce concept a gagné en reconnaissance dans les instances internationales depuis la publication par l’OMS du Rapport sur la santé dans le monde , 2010, intitulé Le financement des systèmes de santé: le chemin vers une couverture universelle. Ce fut ainsi le cas avec la Déclaration politique de Mexico sur la couverture sanitaire universelle adoptée en avril 2012, de la Déclaration de Bangkok sur la couverture sanitaire universelle de janvier 2012 et la Déclaration de Tunis sur l’optimisation des ressources, la soutenabilité et la redevabilité dans le secteur de la santé, adoptée en juillet 2012.

La santé est une question intersectorielle de politique générale qui figure au premier plan des préoccupations de la communauté internationale, en tant que condition préalable mais aussi que résultat ou indicateur des trois dimensions du développement durable. La résolution appelle les États Membres à adopter une démarche multisectorielle et à traiter la santé en tenant compte de ses déterminants sociaux, environnementaux et économiques, afin de réduire les inégalités dans ce domaine et de favoriser le développement durable.

Partager