OMD 3: Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Les indicateurs de l’OMD 3 suivent les éléments clés de la participation sociale, économique et politique des femmes et fournissent des informations utiles pour construire des sociétés équitables.

Tous les OMD influent sur la santé, et réciproquement la santé influe sur tous les OMD, qui sont interdépendants. Par exemple, une meilleure santé permet aux enfants d’apprendre et aux adultes de gagner leur vie. L’égalité entre les sexes est essentielle à l’obtention d’une meilleure santé.

Cible 3.A. Éliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d’ici à 2005, si possible, et à tous les niveaux de l’enseignement en 2015 au plus tard

Il existe un lien décisif entre l’éducation des filles et l’autodétermination, une meilleure santé, un statut social et économique plus élevé, et des résultats sanitaires positifs pour la mère et l’enfant. Et pourtant, les filles représentent encore 55% des enfants non scolarisés.

Les décès maternels et les affections liées à la grossesse ne peuvent pas être éliminés sans l’autonomisation des femmes. La mortalité maternelle est la première cause de décès chez les adolescentes âgées de 15 à 19 ans et, dans de nombreux pays, les services de santé sexuelle et génésique tendent à s’adresser uniquement aux femmes mariées et ignorent les besoins des adolescentes et des femmes célibataires.

Donner aux femmes la clé de leur autonomie, notamment en veillant à ce qu’elles aient accès à l’information en matière de santé et puissent disposer des ressources familiales, en particulier d’argent, est important pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’équité en santé. Toutefois, le rapport hommes-femmes pour les revenus du travail est bien loin de la parité dans tous les pays pour lesquels des données sont disponibles.

À l’échelle mondiale, jusqu’à une femme sur trois sera victime de violence à un moment de sa vie, une violence qui peut conduire entre autres à une grossesse non désirée ou à l’avortement.

Principaux domaines d'action de l'OMS

En partenariat avec les États membres et d’autres organisations, l’OMS:

  • contribue à l’autonomisation des femmes, en particulier dans la mesure où elle favorise la santé;
  • soutient la prévention de la violence sexiste et les mesures pour faire face à celle-ci;
  • encourage la participation des femmes, y compris aux postes de direction, en particulier dans le secteur de la santé;
  • définit des moyens pour permettre aux hommes de participer à la promotion de l’égalité des sexes et de contribuer davantage à leur propre santé et à celle de leurs famille et communauté;
  • renforce la capacité de l’OMS et des États Membres à identifier les lacunes dans le domaine de l’égalité hommes-femmes; et
  • fournit une aide à la mise en place de politiques et de programmes respectueux des différences entre les sexes.

Lien

Réunions et consultations

Ressources documentaires