Initiative pour un monde sans tabac

Taxation du tabac: un financement novateur des systèmes de santé

Le financement de la santé est insuffisant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire et l’on reconnaît au niveau mondial qu’il faut en faire plus dans ce domaine.

Le Groupe spécial sur le financement international novateur des systèmes de santé, actif de septembre 2008 à septembre 2009 et co-présidé par le Premier-ministre du Royaume-Uni, Gordon Brown, et le Président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a cherché à trouver des mécanismes de financement novateurs pour renforcer les systèmes de santé dans les pays les plus pauvres du monde.

Dans son rapport, intitulé Plus d’argent pour la santé et plus de santé pour son argent (More money for health and more health for the money), le Groupe spécial a inclus une recommandation pour étudier la viabilité technique des taxes sur le tabac, comme prélèvement de solidarité destiné au financement novateur des systèmes de santé.

Découlant de l’analyse du groupe de travail, deux approches complémentaires pourraient être adoptées pour mettre en œuvre la recommandation: une approche dans les pays et une approche mondiale.

Partager