Tuberculose

Pharmacorésistance aux antituberculeux

OMS

La pharmacorésistance aux médicaments antituberculeux est un problème majeur de santé publique qui compromet les succès remportés en matière de lutte contre la tuberculose. Les pharmacorésistances apparaissent quand les antibiotiques sont mal utilisés chez des patients dont la tuberculose est sensible. Ce mauvais usage est la conséquence d’un certain nombre d’erreurs, comme l’administration de schémas thérapeutiques inadaptés par les agents de santé ou le fait qu’ils n’ont pas contrôlé que le patient avait bien pris l’intégralité de son traitement.


Questions-réponses sur les différents types de résistance aux antituberculeux

  • Questions-réponses sur la tuberculose ultrarésistante
    La tuberculose ultrarésistante est une forme de tuberculose résistante à au moins quatre antituberculeux de base. Elle peut survenir chez un patient traité pour une tuberculose évolutive si les médicaments sont mal utilisés et cette ultrarésistance est généralement le signe de soins cliniques inadaptés ou d’une mauvaise gestion des médicaments.
  • Questions-réponses sur la la tuberculose totalement pharmacorésistante
    L’expression «totalement pharmacorésistante» n’a pas été clairement définie pour la tuberculose. Si la notion de «pharmacorésistance totale» est en général bien comprise, en pratique, les tests de pharmacosensibilité in vitro sont techniquement difficiles et l’utilisation des résultats reste limitée.
  • Tuberculose et pharmacovigilance
    L’OMS définit la pharmacovigilance comme étant la science se rapportant à la détection, à l’évaluation, à la compréhension et à la prévention des effets indésirables des médicaments ou de tout autre problème lié aux médicaments.