Santé sexuelle et reproductive

Projet de stratégie mondiale du secteur de la santé sur les infections sexuellement transmissibles, 2016–2021

Banque mondiale/Flore de Préneuf
Les jeunes ont besoin d'informations sur les pratiques sexuelles sans risque pour prévenir les IST et le VIH

Janvier 2016 | GENÈVE - Alors que le monde entier porte son regard sur l’horizon 2030, et se prépare à relever les défis d’un ambitieux ensemble d’Objectifs de développement durable, l’Organisation mondiale de la Santé élabore pour le secteur mondial de la santé trois stratégies sur le VIH/sida, l’hépatite virale et les infections sexuellement transmissibles (IST).

Ces stratégies couvriront la période 2016-2021 et seront finalisées dans l’optique de leur examen par la 69e Assemblée mondiale de la Santé en 2016.

Infections génitales et infections sexuellement transmissibles

Chaque jour, plus d’un million de personnes contractent une infection sexuellement transmissible (IST). Dans la majorité des cas, les IST sont asymptomatiques ou s’accompagnent de symptômes bénins qui ne sont pas reconnus comme ceux d’une IST. Dans certains cas, les IST peuvent avoir de graves conséquences sur la santé reproductive allant au-delà des conséquences immédiates, telles que la stérilité, ou la transmission des infections de la mère à l’enfant.

 

Ressources

Analyses documentaires

Thèmes associés