Santé sexuelle et reproductive

La délégation des tâches pour améliorer l’accès aux méthodes de contraception

Résumé

Partager

Auteurs:
OMS

Informations sur la publication

Nombre de pages: 4
Date de publication: 2013
Langues: Anglais, français
Numéro de référence OMS: WHO/RHR/13.20

Télécharger

À qui s’adresse ce résumé ?

Aux ministres de la Santé et aux autres décideurs qui œuvrent à améliorer l’accès aux services de planification familiale.

Ce document résume les recommandations de l’OMS concernant les différentes catégories, du personnel non médical aux prestataires de niveau intermédiaire, qui peuvent être formées et encouragées à fournir, en toute sécurité, les méthodes de contraception suivantes : la ligature des trompes, la vasectomie, les dispositifs intra-utérins (DIU), les implants, les contraceptifs injectables, ainsi que des activités de promotion de la santé. Permettre à des catégories supplémentaires de mettre en oeuvre une intervention de santé spécifique est ici appelé « délégation des tâches » mais on parle également souvent de « partage des tâches ».

Document connexe

Optimisation des rôles du personnel de santé par la délégation des tâches pour améliorer l’accès aux interventions de santé maternelle et néonatale

La pénurie de ressources humaines dans les services de santé est largement reconnue comme une menace pesant sur la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) liés à la santé. Toute tentative visant à optimiser le potentiel du personnel de santé revêt par conséquent une importance cruciale. Une répartition plus rationnelle des tâches et des responsabilités entre les différentes catégories d’agents de santé est perçue comme une stratégie prometteuse pour améliorer l’accès et le rapport coût-efficacité au sein des systèmes de santé.