Santé sexuelle et reproductive

Contraception hormonale et VIH - Réunion sur les aspects scientifiques et politiques pour la région Afrique - Nairobi 19-21 septembre 2005

Déclaration

Partager

Auteurs:
Programme spécial PNUD/UNFPA/OMS/Banque mondiale de Recherche, de Développement et de Formation à la Recherche en Reproduction humaine (HRP)

Informations sur la publication

Nombre de pages: 2
Date de publication: 2005
Langues: Anglais, espagnol, français, portugais
Numéro de référence OMS: WHO/RHR/06.4 - Uniquement en format électronique

Télécharger

Le siège et le Bureau régional pour l’Afrique de l’Organisation mondiale de la santé, en partenariat avec l’unité de santé génésique et de recherche sur le VIH de l’université de Witwaterstrand en Afrique du Sud (un des centres collaborateurs de l’OMS), l’International Planned Parenthood Federation (Région Afrique) et Family Health International (FHI), ont convoqué en réunion 72 représentants de 17 pays francophones, lusophones et anglophones de l’Afrique sub-saharienne sur le thème «Contraception hormonale et VIH : aspects scientifiques et politiques».

Des décideurs politiques et directeurs de programme impliqués dans la planification familiale, la santé sexuelle et génésique et la recherche sur le VIH/SIDA, des défenseurs de la santé des femmes, des personnes vivant avec le VIH, ainsi que des scientifiques et cliniciens oeuvrant à la planification familiale et à la recherche sur le VIH. Treize représentants d’organisations nongouvernementales, de donateurs, et agences internationales ont également participé à cette réunion. L’objectif était de promouvoir des discussions et de prise de décisions reposant sur des bases factuelles en réponse à de nouvelles données concernant une éventuelle association entre l’utilisation d’une contraception hormonale et le fait de contracter une infection à VIH.