Sécurité des patients

Le modèle de Partenariats africains pour la sécurité des patients

L’ambition

Des soins de santé sûrs dans chaque pays en Afrique à travers des partenariats durables.

La Mission:

Catalyser les améliorations de la sécurité des patients par l’utilisation de partenariats et faciliter la diffusion des améliorations de la sécurité des patients au sein et entre les pays.

Les trois principaux objectifs

  • Construire et renforcer les partenariats entre les hôpitaux d’Afrique et d’Europe, en se concentrant sur la sécurité des patients.
  • Mettre en oeuvre des améliorations dans le domaine de la sécurité des patients dans chaque hôpital du partenariat.
  • Favoriser la diffusion des améliorations sur la sécurité des patients à travers chaque pays.

La sécurité des patients concerne à la fois les pays développés et les pays en développement ; aucun pays ne peut prétendre avoir à ce jour résolu tous ses problèmes liés à la sécurité des patients. Tout comme dans plusieurs régions du monde, la sécurité des patients reçoit à l’heure actuelle une attention accrue en Afrique. L’engagement des gouvernements africains pour la sécurité des patients, et en particulier contre les IAS, a constitué l’un des enjeux de la 58ème réunion du Comité Régional de l’OMS pour l’Afrique, qui s’est tenue à Yaoundé, au Cameroun, en septembre 2008.

L’accent est mis sur les points suivants

  • Chaque partenariat mettra en place un groupe de professionnels formés sur la sécurité des patients, qui tiendront lieu de référents nationaux et régionaux dans certains cas.
  • Développement de relations proches et efficaces avec le gouvernement, les universités et la société civile sur la sécurité des patients.
  • Mise en place de mécanismes pour s’assurer que chaque partenariat agit en tant que « point d’amplification » pour l’amélioration de la sécurité des patients.
  • Un échange interpersonnel de connaissances entre les partenaires africains et européens où tous les partenaires tiennent compte des différences culturelles de chacun.
  • Un travail de partenariat favorisant les priorités de santé nationales et régionales, avec la détermination de mettre en oeuvre plusieurs initiatives pour la sécurité des patients.
  • Accord d’entreprendre une évaluation de l’impact et de présenter les améliorations importantes et mesurables des résultats de santé.