Sécurité des patients

Atelier de mise en œuvre des partenariats

20-23 octobre 2009
Kampala, Ouganda

Partenariats africains pour la sécurité des patients (PASP)

“La vision pour l’avenir de ce programme à l’échelle africaine et internationale est très exaltante.” Sam Walker, Countess of Chester Hospital, Angleterre

Les Partenariats africains pour la sécurité des patients, en collaboration avec le bureau régional pour l’Afrique de l’OMS, ont tenu son atelier de mise en œuvre pour la première vague de partenariat entre hôpitaux à Kampala du 20-23 octobre 2009. L’atelier a marqué une grande étape dans ce nouveau et exaltant programme OMS sur la sécurité des patients. Six équipes de partenariat entre hôpitaux d’Afrique, de Suisse et d’Angleterre ont participé à l’atelier afin de travailler ensemble pour développer des plans de mise en œuvre allant au-delà des deux prochaines années. Une équipe-clé de l’OMS ainsi que des partenaires de la NPSA (Agence Nationale pour la Sécurité des Patients) et de THET (Groupe d’experts en Education et santé Tropicale) étaient aussi présente.

“Un bon travail en partenariat a conduit, je le crois, au développement d’un plan clair qui peut maintenant être renforcé et mis en œuvre." Sarah Hoyle – Countess of Chester Hospital, Angleterre

Chaque hôpital prenant part au partenariat a fait part des conclusions de son analyse situationnelle. Les participants ont ensuite eu l’opportunité de développer et de raffiner leur plan biennal et de gagner un appui technique dans les domaines clés incluant le contrôle de l’infection, l’engagement communautaire, la communication, le passage à l’échelle. Ils ont aussi été informés de l’existence d’une carte ressource électronique et ont été en mesure de mettre en place des outils d’évaluation.

Au cours du dernier jour de l’atelier, a eu lieu le lancement de la première vague de partenariat dans le cadre des PASP. Les allocutions de circonstance ont été données par des représentants du ministère ougandais de la santé, du bureau pays de l’OMS ainsi que l’Agence Nationale pour la sécurité des patients de l’Angleterre et pays de Galles. Le Professeur Didier Pittet, expert chef des PASP, s’est aussi adressé aux participants et a livré un message de Sir Liam Donaldson, Président de l’alliance mondiale pour la sécurité des patients de l’OMS. La cérémonie de lancement a aussi permis de faire une cérémonie d’échange de documents de partenariats entre les hôpitaux africains et leurs partenaires européens.

“L’atelier visait un changement, et je pars étant une autre personne… l’atelier est arrivé au bon moment pour ma communauté et mon pays. Le peuple a perdu son sens de la sécurité sous le prétexte de la pauvreté. L’hygiène des mains ne demande pas beaucoup.” Magdalene Wango, Représentant communautaire, Cameroun

“C’était merveilleux de se rencontrer et d’échanger notre expérience avec des collègues venant des autres pays. Ceci a permis de stimuler le moral. Le défi étant de garder le moral.” Dr Francis Banya Ogwang, COU Hospital, Kisiizi, Ouganda

Les discussions clés et les problèmes en rapport avec les ressources disponibles ont été abordés et un soutien individuel a été apporté pour que chaque partenariat aille de l’avant. En 2010, les PASP consacreront ses énergies à appliquer les plans développés par chaque partenariat pour améliorer la sécurité des patients.