Neglected tropical diseases

In memoriam
Professeur Pierre Ambroise Thomas, 1937–2014

18 March 2014 | Geneva
Professeur Pierre Ambroise Thomas

It is with great regret and sadness that we have learnt of the passing on 15 March 2014 of Professor Pierre Ambroise-Thomas. He was 77.

Professor Ambroise-Thomas was the President of the National French Academy of Medicine, Associate Member of the National French Academy of Pharmacy, Member of the Pontifical Academy for Life (Rome) and Member of the Brazilian Academy of Medicine.

Since 1974, Professor Ambroise-Thomas collaborated actively with the World Health Organization (WHO) as an expert in tropical medicine and parasitology, a member of the Strategic and Technical Advisory Group for Neglected Tropical Diseases and as a Member of the International Commission for the Certification of Dracunculiasis Eradication from 1995 to 2013 where he participated in multiple certification missions to endemic countries.

Professor Ambroise-Thomas was Director of the WHO Collaborating Centre on malaria in Grenoble (France) from 1976 to 2001 and also of the National Malaria Reference Centre. He held many other high-level administrative positions, notably as Director of Medicines in the French Ministry of Health from 1987 to 1989.

Professor Ambroise-Thomas chaired many medical institutions at national and international levels, such as the International Federation of Tropical Medicine and the ‘Société de pathologie exotique’ since 1965. He was also a Member of the European Federation of the Society of Tropical Medicine.

He greatly contributed to research, particularly in the immunology of malaria, toxoplasmosis and other tropical diseases, and played an important part in the development of artemisinin, the antimalarial treatment.

Dr Ambroise-Thomas obtained his degree in medicine in Lyon in 1963 and his PhD in 1969. He was lecturer in tropical medicine and parasitology at the Faculty of Medicine at the University of Grenoble from 1974 to 2004 and obtained his Honoris Causa from the University of Shanghai in 2009 where he had lectured for more than 30 years.

He was the recipient of numerous decorations: ‘Officier de la Légion d'honneur’, ‘Officier des Palmes académiques’, ‘Commandeur de l’ordre du Mérite de Côte d’Ivoire’. As an exemplary physician and scientist, he wrote more than 14 publications and wrote or co-authored 350 peer-reviewed articles.

A grandnephew of the famous French compositor Charles Louis Ambroise-Thomas, Pierre was passionate about music and as a historian was a specialist in gothic cathedrals, in particular the Notre Dame cathedral in Paris.

The father of seven children and grandfather of 16, Professor Pierre Ambroise-Thomas was an affectionate and devoted family man despite his multiple professional obligations.

We have lost a great friend and colleague.


18 mars 2014 | Genève

C’est avec une grande émotion et un profond regret que nous apprenons le décès du Professeur Pierre Ambroise Thomas survenu le 15 mars 2014, à l’âge de 77 ans.

Le Professeur Ambroise Thomas fut Président de l’Académie nationale de médicine (France), Membre associé de l’Académie nationale de pharmacie (France), Membre de l'Académie pontificale pour la vie (Rome) et Membre de l’Académie de médecine du Brésil.

Depuis 1974, le Professeur Ambroise Thomas a activement collaboré avec l’Organisation mondiale de la Santé où il fut expert (médecine tropicale et parasitologie), membre du Groupe consultatif stratégique et technique de l’OMS sur les maladies tropicales négligées (STAG) et membre de la Commission Internationale de certification de l’éradication du ver de Guinée, depuis sa création en 1995 jusqu’en 2013, où il participa à de nombreuses missions de la commission dans les pays d’endémie.

Le Professeur Ambroise Thomas fut également Directeur du Centre collaborateur de l’OMS sur l’immunologie du paludisme à Grenoble, de 1976 à 2001, et du Centre national de référence sur le paludisme.

Il a occupé d’éminentes fonctions administratives, principalement en tant que Directeur du médicament au ministère français de la santé de 1987 à 1989.

Il a présidé de nombreuses instances médicales, à la fois nationales et internationales telles que la Fédération internationale de médecine tropicale, la Société de pathologie exotique, depuis 1965. Il fut également membre de la Fédération européenne des sociétés de médecine tropicale.

Dans le domaine de la recherche, il a contribué à la connaissance de l’immunologie du paludisme, de la toxoplasmose et de nombreuses autres maladies tropicales. Il joua un rôle important dans le développement des traitements combinés à l’artemisinine (ACT) pour le paludisme.

Il obtint son doctorat en médecine à Lyon en 1963 et son doctorat d’Etat ès-Sciences en 1969. Il fut professeur de parasitologie et de médecine tropicale à la faculté de médecine de Grenoble de 1974 à 2004. Il obtint le titre de Docteur Honoris Causa de l’université médicale de Shanghai en 2009, où il enseigna pendant plus de 30 ans.

Il était récipiendaire de nombreuses décorations : Officier de la Légion d'honneur, Officier des Palmes académiques, Commandeur de l'ordre du Mérite de Côte d'Ivoire.

Le Professeur Ambroise Thomas a écrit plus de 14 livres comme auteur ou co-auteur et publié plus de 350 articles scientifiques référencés.

Ce grand médecin et grand scientifique fut un exemple tant par sa compétence que par son dévouement.

Arrière petit neveu du compositeur Charles Louis Ambroise Thomas, Pierre était naturellement passionné de musique. Grand érudit, féru d’histoire, il était un grand spécialiste des cathédrales gothiques. Il avait une passion toute particulière pour la cathédrale de Notre Dame de Paris.

Père de sept enfants et grand-père de 16 petits enfants, il voua une affection et une attention permanente à sa famille malgré ses multiples occupations.

Un grand homme et un grand ami nous a quitté.

Département de lutte contre les maladies tropicales négligées
Share