Centre des médias

Deuxième réunion du Comité d’urgence du RSI sur le Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)

Déclaration de l’OMS
17 juillet 2013

La deuxième réunion du Comité d’urgence, convoquée par le Directeur général en application du Règlement sanitaire international (2005) [RSI (2005)] s’est tenue par téléconférence le mercredi 17 juillet de 12h à 16h04, heure de Genève (heure de l’Europe centrale).

En plus des membres du Comité d’urgence, un expert auprès du Comité 1 a participé à la réunion. Au cours de la séance d’information, plusieurs États Parties affectés se sont joints à la téléconférence : l’Allemagne, l’Arabie saoudite, la France, l’Italie, la Jordanie, le Qatar, le Royaume-Uni et la Tunisie.

Le Comité a passé en revue les informations et discuté d’une série d’aspects ayant trait au MERS-CoV, qui ont été préparés et coordonnés par le Secrétariat et les États en réponse aux questions présentées par les membres au cours de la première réunion.

Le Comité a décidé à l’unanimité qu’au regard des informations désormais disponibles et en appliquant une méthode fondée sur l’évaluation du risque, les conditions d’une urgence de santé publique de portée internationale ne sont pas réunies pour l’instant.

Si les membres du Comité ne considèrent pas que les événements observés jusqu’à présent constituent une urgence de santé publique de portée internationale, ils n’en ont pas moins rendu des avis techniques à étudier par l’OMS et les États Membres sur un certain nombre de questions, parmi lesquelles :

  • Les améliorations à apporter à la surveillance, aux capacités de laboratoire, à la recherche des contacts et aux enquêtes sérologiques
  • La prévention de l’infection, la lutte et la prise en charge clinique
  • Les conseils aux voyageurs
  • La communication sur le risque
  • Les travaux de recherche (en épidémiologie, en clinique, sur l’animal)
  • L’amélioration de la collecte des données et la nécessité d’assurer une notification rapide et complète à l’OMS de tous les cas confirmés et probables d’infection par le MERS-CoV, en application du RSI (2005).

Le Secrétariat de l’OMS tiendra les États Membres informés au moyen de mises à jour régulières et convoquera de nouveau le Comité en septembre, à une date qui sera précisée ultérieurement. Toutefois, de nouveaux développements graves de la situation pourraient conduire à réunir d’urgence le Comité avant le mois de septembre.

Sur la base de ces opinions et des informations disponibles, le Directeur général a accepté l’évaluation du Comité, selon laquelle la situation actuelle du MERS-CoV est grave et très préoccupante, mais ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale.

Le Directeur général exprime sa gratitude au Comité pour les nombreux avis qu’il donne sur les mesures sanitaires à appliquer par les pays et pour ses conseils sur le travail de suivi à effectuer par l’OMS.


1 Veuillez noter que la liste des membres du Comité d’urgence sur le site de l’OMS a été actualisée pour y inclure le conseiller auprès du Comité.

Pour plus d'information, veuillez prendre contact avec :

Fadéla Chaib
Chargée de communication
Département de la Communication OMS
OMS, Genève
Téléphone: +41 22 7913228
Portable: +41 79 475 5556
Courriel: chaibf@who.int

Mr Tarik Jasarevic
Chargé de communication
Département de la Communication OMS
OMS, Genève
Téléphone: +41 22 791 50 99
Portable: +41 79 367 62 14
Courriel: jasarevict@who.int

Mr Glenn Thomas
Chargé de communication
Département de la Communication OMS
OMS, Genève
Téléphone: +41 22 791 3983
Portable: +41 79 509 0677
Courriel: thomasg@who.int

Partager