Centre des médias

Intensifier l’action menée pour promouvoir les droits des adolescentes: Déclaration conjointe des Nations Unies

Déclaration conjointe de l'OMS, OIT, UNESCO, UNICEF, UNFPA et UNIFEM
3 mars 2010

À l'heure où les dirigeants se réunissent pour faire le bilan du Programme d'action de Beijing 15 ans après son adoption, nous, membres de l’Équipe spéciale des Nations Unies pour les adolescentes, nous engageons ensemble à redoubler d’efforts pour faire respecter les droits fondamentaux des adolescentes. Dans les cinq ans qui viennent, nous renforcerons l'appui que nos organisations respectives fournissent aux pays en développement pour qu’ils élaborent des politiques et des programmes clés, de nature à favoriser l’autonomisation des adolescentes les plus difficiles à atteindre notamment celles âgées de 10 à 14 ans.

Une trop grande part des 600 millions d’adolescentes des pays en développement ne sont tout simplement pas représentées dans les politiques et programmes à l’échelon national. Elles sont des millions à vivre dans la pauvreté, à faire l’objet de discrimination et d’inégalités fondées sur le genre, et à subir de multiples formes de violence, d’abus et d’exploitation, comme le travail des enfants, les mariages précoces et autres pratiques néfastes. Ces adolescentes n’ont pas encore eu l’occasion de démontrer tout leur potentiel et la valeur de ce qu’elles peuvent apporter à leur communauté.

Nous sommes convaincus que des adolescentes instruites, qualifiées et en bonne santé contribueront à bâtir un meilleur avenir, à défendre la justice sociale, à soutenir le développement économique et à lutter contre la pauvreté. Elles achèveront leur scolarité, se marieront plus tard, différeront le moment de la maternité, auront des enfants en meilleure santé et auront de meilleurs revenus dont elles bénéficieront ainsi que leur famille, leur communauté et leur nation. En investissant dans la défense des droits des adolescentes et dans les moyens pour favoriser leur autonomisation, il sera possible de contribuer à l’accélération de la réalisation des objectifs de développement convenus au niveau international, y compris les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Nous coopérerons avec les gouvernements, la société civile, les communautés et les adolescents - filles et garçons - afin de réaliser cinq priorités stratégiques :

  • Assurer l’éducation des adolescentes : faire en sorte que les adolescentes aient accès à une éducation de qualité et achèvent leur scolarité, en mettant l'accent sur le passage de l’enseignement primaire à l'enseignement post-primaire et à la formation, y compris l’enseignement secondaire et les passerelles entre les systèmes formel et non formel;
  • Améliorer la santé des adolescentes : assurer l'accès des adolescentes à des informations et services de santé et de nutrition adaptés à leur âge, y compris l’éducation à la sexualité axée sur des compétences pratiques, la prévention du VIH et les services de santé sexuelle et reproductive;
  • Protéger les adolescentes de la violence : protéger les filles de toutes les formes de violence basées sur le genre, d’abus et d'exploitation, prévenir ces agissements et veiller à ce que celles qui subissent des violences bénéficient sans tarder de la protection et des services nécessaires et puissent faire appel à la justice;
  • Encourager les adolescentes à jouer un rôle de premier plan : faire en sorte que les adolescentes acquièrent les compétences économiques et sociales essentielles, soient guidées par des mentors et disposent des ressources nécessaires pour participer à la vie de leur communauté;
  • Recenser les adolescentes : coopérer avec les partenaires pour recueillir, analyser et exploiter des données sur les adolescentes, afin de préconiser, élaborer et effectuer le suivi des politiques et programmes permettant d'améliorer leur bien-être et de garantir l'exercice de leurs droits fondamentaux.

Nous travaillerons de façon coordonnée avec d’autres initiatives mondiales pertinentes. Nous invitons les États Membres à s'associer à nos efforts afin d’accélérer l'action en faveur de la protection des droits des adolescentes. Ensemble, nous pouvons construire un avenir où règneront l’égalité des genres et la justice sociale.

Partager