Centre des médias

L'OMS déplore le bombardement des hôpitaux à Gaza

Déclaration
15 janvier 2009

L’OMS se déclare vivement préoccupée par les graves conséquences pour les patients, le personnel médical, les infrastructures de santé et la prestation des services de santé essentiels.

L’Organisation mondiale de la Santé déplore l’attaque des hôpitaux Al Wafa, Al Fata et Al Quds, dirigé par la Société palestinienne du Croissant-Rouge.

L’OMS appel à la cessation de la violence, à la levée du blocus pour le passage en toute sécurité des patients, des personnels de santé, des denrées alimentaires, des carburants et des médicaments, ainsi qu’au respect de l’inviolabilité des établissements de santé en zone de conflit.

Partager