Centre des médias

L’Assemblée mondiale de la Santé approuve la résolution sur l’hépatite et le mécanisme de coordination pour la lutte contre les maladies non transmissibles

Communiqué de presse

L’Assemblée mondiale de la Santé a approuvé une résolution pour améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de l’hépatite virale ainsi que des propositions pour améliorer la coordination mondiale de la lutte contre les maladies non transmissibles comme le diabète, les cancers, les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux. De plus, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé et le Président de l’Assemblée de la Santé ont remis quatre distinctions à des figures de la santé publique.

Hépatite virale

L’hépatite virale est à l’origine de 1,4 million de décès par an; 500 millions de personnes en souffrent actuellement. Il y a cinq principaux virus de l’hépatite (A, B, C, D et E). Ceux de types B et C conduisent à des maladies chroniques chez des centaines de millions de personnes et sont, à eux deux, les causes les plus fréquentes de cirrhose et de cancer du foie.

La résolution souligne également combien il est important de développer les programmes de vaccination contre l’hépatite A et l’hépatite B et de renforcer encore les mesures de lutte anti-infectieuse dans les établissements de soins – par exemple avec des stratégies pour améliorer la sûreté des injections.

Elle note qu’il faut mettre en œuvre des mesures appropriées pour protéger de l’infection des groupes tels que les personnes qui s’injectent des drogues, et améliorer l’accès de ces groupes aux produits de diagnostic et au traitement. Et comme la plupart des personnes atteintes d’une hépatite B ou C chronique ignorent qu’elles sont infectées, il faut également améliorer le dépistage.

Les délégués sont convenus d’étudier une série de mesures pour améliorer l’accès à des médicaments et des produits de diagnostic de bonne qualité et d’un coût abordable, tout en traitant les problèmes de droits de propriété intellectuelle qui sont liés à ces produits.

Ils ont demandé au Secrétariat de l’OMS de continuer à soutenir les pays dans l’élaboration de stratégies et de buts solides en matière d’hépatite, de faire rapport régulièrement sur les progrès accomplis par ces programmes, et d’examiner s’il est possible d’éliminer l’hépatite B et l’hépatite C.

Maladies non transmissibles

Les délégués ont approuvé neuf indicateurs pour évaluer les progrès dans la mise en œuvre du Plan d’action mondial de l’OMS pour la lutte contre les maladies non transmissibles. Ils ont également adopté le mandat et le plan de travail d’un mécanisme mondial de coordination.

L’Assemblée a recommandé au Directeur général de soumettre au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) le mandat proposé pour l’Équipe spéciale interorganisations pour la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles.

Une réunion de haut niveau des Nations Unies se tiendra à New York les 10 et 11 juillet 2014 afin d’examiner les progrès accomplis en matière de maladies non transmissibles. Les États Membres ont prié le Secrétariat de l’OMS de faire rapport sur la suite donnée à cette réunion à la prochaine Assemblée de la Santé.

Distinctions

Le Directeur général, le Dr Margaret Chan, et le Président de la Soixante-Septième Assemblée mondiale de la Santé, le Dr Roberto Tomas Morales Ojeda, ont décerné aujourd’hui quatre prix à des figures de la santé publique.

Le Prix de la Fondation Ihsan Dogramaci pour la Santé de la Famille a été décerné au Professeur Zulfiqar Bhutta (Pakistan) pour ses travaux mondiaux sur la survie et la santé de l’enfant et du nouveau-né.

Le Prix Sasakawa pour la Santé a été décerné à la Leprosy Control Foundation/l’Institut dominicain de Dermatologie et de Chirurgie dermatologique Dr Hubert Bogaert Diaz en vue d’étendre les services aux enfants touchés par des maladies de la peau autres que la lèpre.

Le Prix de la Fondation des Émirats arabes unis pour la Santé a été décerné à l’Institut de Recherche en Santé (INISA) (Costa Rica) pour ses travaux sur le cancer de l’estomac et l’exposition aux pesticides sur le lieu de travail.

Le Prix Dr LEE Jong-wook pour la santé publique a été décerné conjointement au Professeur Sinata Koulla-Shiro (Cameroun) et à la Société tchèque de Cardiologie (République tchèque).


Pour plus d’informations, veuillez prendre contact avec:

Fadéla Chaib
OMS, Chargée de communication
Portable: +41 79 475 5556
Téléphone: +41 22 791 3228
Courriel: chaibf@who.int

Glenn Thomas
OMS, Chargé de communication
Portable: +41 79 509 0677
Téléphone: +41 22 791 3983
Courriel: thomasg@who.int

Tarik Jasarevic
OMS, Chargé de communication
Téléphone: +41 22 791 50 99
Portable: +41 79 367 62 14
Courriel: jasarevict@who.int

Partager