Centre des médias

L’Assemblée mondiale de la Santé approuve le cadre de suivi concernant la nutrition chez la mère et l’enfant

Communiqué de presse

À l’Assemblée mondiale de la Santé mercredi, les États Membres ont approuvé le cadre mondial de suivi concernant la nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant. Il avait été demandé au Secrétariat de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’élaborer des recommandations à l’intention des États Membres sur les formes inappropriées de commercialisation des aliments de complément – des aliments destinés aux nourrissons et aux jeunes enfants qui sont encore allaités au sein.

On a aussi demandé au Secrétariat de faciliter la poursuite de l’élaboration des indicateurs décrits dans ce cadre et de convoquer des consultations informelles avec les États Membres sur les outils pour gérer toute influence abusive de l’industrie.

Conférence internationale sur la nutrition

Le Directeur général de la FAO, M. José Graziano da Silva, était présent au débat et s’est adressé aux délégués. La FAO et l’OMS organiseront conjointement la Deuxième Conférence internationale sur la nutrition en novembre 2014. Il a été demandé aux deux organisations de veiller à ce que d’autres institutions des Nations Unies, des organisations non gouvernementales, le secteur privé et d’autres parties prenantes participent aux consultations sur les résultats de la conférence.

Les ministres de l’agriculture, de la santé et des affaires étrangères devraient adopter un cadre politique mondial pour la prochaine décennie visant à résoudre les principales difficultés en matière de dénutrition, de carences en micronutriments, d’obésité et de maladies non transmissibles résultant d’une alimentation déséquilibrée.

Le nombre estimatif d’enfants de moins de cinq ans présentant un retard de croissance (c’est-à-dire un poids trop faible en comparaison de leur âge à cause d’une mauvaise nutrition) a baissé, passant de 167 millions en 2010 à 162 millions en 2012. Dans le même temps, le nombre d’enfants de moins de cinq ans en surpoids semble avoir augmenté, passant de 41 millions en 2010 à 44 millions en 2012.

Réunion d’information technique sur les personnels de santé pris pour cible

Les délégués ont discuté du nombre croissant d’attaques dont sont victimes les agents de santé, dans les zones de conflit et ailleurs. Ils ont examiné des mesures communes pour résoudre ce problème et réaffirmé le principe que l’inviolabilité des établissements de soins et la sécurité des personnels de santé devaient être garanties.


Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Glenn Thomas
OMS, Chargé de communication
Portable:+41 79 509 0677
Téléphone: +41 22 791 3983
Courriel: thomasg@who.int

Fadéla Chaib
OMS, Chargé de communication
Portable: +41 79 475 5556
Téléphone: +41 22 791 3228
Courriel: chaibf@who.int

Tarik Jasarevic
OMS, Chargé de communication
Téléphone: +41 22 791 50 99
Portable: +41 79 367 62 14
Courriel:: jasarevict@who.int

Partager