Centre des médias

Après le passage du typhon Haiyan, l’OMS apporte son soutien au gouvernement philippin avec l’arrivée de fournitures médicales

Communiqué de presse

Des hôpitaux de campagne, du personnel médical, des médicaments et autres fournitures médicales arrivent aux Philippines à mesure que les pays et les organisations non gouvernementales du monde entier viennent apporter leur soutien à cet archipel frappé par le typhon Haiyan.

Pour aider le gouvernement philippin, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) coordonne tous les aspects sanitaires de l’action d’urgence afin de veiller à ce que les stocks soient rapidement acheminés vers les endroits où les infrastructures sanitaires et les approvisionnements sont le plus endommagés, à savoir Tacloban, Cebu et la côte occidentale de Leyte.

L’OMS et son personnel travaillent sans relâche pour aider le gouvernement à coordonner l’arrivée des secours envoyés par plus de 30 organisations internationales humanitaires pour s’assurer qu’il y ait le minimum de matériel et de médicaments expédiés en double au même endroit et que les hôpitaux, le personnel et les fournitures arrivent aussi rapidement que possible là où l’on en a le plus besoin.

Trois jours après le passage du Typhon Haiyan aux Philippines, des hôpitaux de campagne dotés d’équipes médicales belges, japonaises, israéliennes et norvégiennes sont sur le terrain. D’autres équipes venues d’Allemagne et d’Australie sont attendues aujourd’hui ou demain. D’autres gouvernements et organisations non gouvernementales ont promis leur soutien: le Canada, l’Espagne, les États-Unis d’Amérique, la Finlande, la Hongrie, l’Indonésie, la Norvège, la Nouvelle Zélande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, Singapour, la Suisse et le Viet Nam.

Des hôpitaux de terrain seront installés là où les hôpitaux locaux ont été détruits. Ils sont entièrement autonomes et apportent avec eux toute la nourriture, l’eau, les fournitures médicales, l’électricité et le personnel dont ils ont besoin.

Les besoins sanitaires suite à cette catastrophe sont importants. Outre qu’il faut prendre en charge les blessures et traumatismes, il faut également répondre aux besoins de santé «ordinaires» dans une situation extrêmement difficile. Par exemple, on attend 12 000 naissances ce mois-ci dans les zones touchées. Les personnes souffrant de maladies non transmissibles comme le diabète et les maladies cardiaques doivent pouvoir continuer à recevoir leurs médicaments. L’OMS s’emploie avec le gouvernement et ses partenaires à fournir l’aide nécessaire.

L’OMS a d’ores et déjà déployé des médicaments et des fournitures pour permettre d’effectuer 400 opérations chirurgicales et couvrir les besoins sanitaires de base de 120 000 personnes pendant un mois. Des kits spéciaux pour les maladies diarrhéiques contenant des médicaments et des fournitures permettant de traiter 3000 cas de diarrhée aiguë sont également en route, l’eau contaminée étant une cause fréquente de diarrhée.

Une nouvelle tempête tropicale devant frapper les Philippines dans le courant de la semaine, il est indispensable de pouvoir mettre en place des moyens d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement. L’OMS s’emploie avec d’autres organisations humanitaires à procurer d’urgence aux sinistrés des comprimés de désinfection de l’eau.

Le surpeuplement et l’eau de boisson contaminée peuvent entraîner la propagation de maladies infectieuses susceptibles d’exacerber les problèmes de santé. Il importe donc d’enrayer ces maladies avant qu’elles ne se propagent. L’OMS aide également le gouvernement à renforcer son réseau d’alerte et d’intervention rapides (EWARN) afin de détecter rapidement les flambées épidémiques et autres menaces pour la santé publique.

Pour plus d'information ou pour une interview avec le Dr Julie Hall, Représentant de l’OMS aux Philippines, veuillez contacter:

Rachel Parry
Chargée de communication
Téléphone: +63 949 766 5478
Courriel: manilakings@gmail.com

Christy Feig
Directeur de la Communication
Téléphone: +41 79 251 7055
Courriel: feigc@who.int

Gregory Härtl
Coordonnateur, Information et réseaux sociaux
Téléphone: +41 79 203 6715
Courriel: hartlg@who.int

Tarik Jasarevic
Chargé de communication
Téléphone: +41 79 367 6214
Courriel: jasarevict@who.int

Partager

Liens connexes