Centre des médias

Nouvelles recommandations pour une meilleure utilisation des médicaments pédiatriques

Le tout premier formulaire modèle pour les enfants indique comment utiliser 240 médicaments essentiels.

Communiqué de presse

Le tout premier formulaire modèle pour les enfants (WHO Model Formulary for Children) publié par l'Organisation mondiale de la Santé indique comment utiliser plus de 240 médicaments essentiels pour soigner les enfants de 0 à 12 ans. Pour la première fois, les médecins du monde entier ont accès à des informations standardisées sur l'usage recommandé, la posologie, les effets indésirables et les contre-indications de ces médicaments chez l'enfant.

Plusieurs pays ont mis au point leur propre formulaire au fil des ans, mais il n'existait jusqu'à présent aucun guide complet de l'utilisation des médicaments chez l'enfant qui s'adresse à tous les pays.

«Pour être efficaces, les médicaments doivent être choisis avec soin et la dose doit être ajustée en fonction de l'âge, du poids et des besoins de l'enfant», explique le Dr Hans Hogerzeil, Directeur du Département de l'OMS Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques. «Sans guide mondial, de nombreux professionnels de la santé ont dû prescrire des médicaments en s'appuyant sur des données très limitées.»

Basé sur les meilleures données mondiales

Le nouveau formulaire repose sur les meilleures données dont on dispose au niveau mondial pour déterminer quels médicaments utiliser contre telle ou telle affection, comment les administrer et en quelle quantité. Le bon dosage des médicaments est capital chez l'enfant, surtout entre 0 et 1 an. Une erreur de dosage chez un enfant tout petit peut avoir des conséquences désastreuses.

Un guide pour le personnel soignant

Le formulaire aidera le personnel soignant à prescrire les bons médicaments, sous la bonne forme galénique et à la bonne dose. Il indique également les précautions à prendre, les éventuelles réactions indésirables à surveiller et les interactions possibles avec d'autres médicaments. Le formulaire indique par exemple qu'il peut y avoir des interactions négatives entre l'ibuprofène, qui est souvent donné aux enfants contre la douleur, et 21 médicaments recensés. Autre indication importante: ce médicament doit être pris pendant ou après les repas.

En ce qui concerne les médicaments contre le paludisme ou le VIH, le formulaire insiste sur la nécessité de disposer d'associations fixes (plusieurs médicaments en un seul comprimé) plus satisfaisantes pour un traitement sûr et efficace chez l'enfant. Il existe actuellement très peu de médicaments en associations fixes à usage pédiatrique: un seul antipaludique et deux antirétroviraux contre le VIH.

Il est apparu lors de l'élaboration du formulaire qu'il faudrait faire davantage de recherches pour offrir un meilleur traitement aux enfants contre certaines affections, notamment des antibiotiques adaptés contre la pneumonie et des médicaments spécialement conçus pour les nouveau-nés.

Réduire la mortalité infantile

Chaque année, 8,8 millions d'enfants meurent avant l'âge de cinq ans (statistiques de 2008). Un grand nombre de ces décès résultent de maladies que des médicaments essentiels sans danger et adaptés à un usage pédiatrique permettraient d'éviter. Parmi ces maladies figurent la diarrhée et la pneumonie ainsi que les infections bactériennes graves chez le nouveau-né.

Une longue action de l'OMS

2007 a marqué le trentième anniversaire de la Liste modèle OMS des médicaments essentiels. L'analyse des progrès accomplis avec le temps a révélé qu'il faudrait avoir plus de médicaments mis au point et testés exprès pour les enfants. En décembre 2007, l'OMS a lancé la campagne Pour des médicaments au format enfant dans le but de sensibiliser les responsables politiques, les fabricants de produits pharmaceutiques, les chercheurs, les professionnels de la santé et le grand public au problème.

L'OMS a publié la toute première Liste modèle des médicaments essentiels destinés aux enfants, qui recensait les médicaments pédiatriques indispensables. Le formulaire modèle OMS pour les enfants s'appuie sur cette liste et donne des indications aux prescripteurs. Il s'inscrit dans une série d'activités entreprises par l'OMS dans le cadre de cette campagne et de l'initiative pour l'amélioration des médicaments destinés aux enfants. L'OMS fournira un appui aux pays pour qu'ils élaborent leur propre formulaire pédiatrique.

Pour plus d'informations, prendre contact avec:

Sarah Russell
Chargé de communication
OMS
Téléphone: +41 22 791 5412
Courriel: russells@who.int

Liz Finney
Chargé de communication
OMS
Téléphone: +41 22 791 1866
Courriel: finneye@who.int

Partager