Centre des médias

Nancy Goodman Brinker nommée Ambassadrice de bonne volonté pour la lutte anticancéreuse

Communiqué de presse

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Dr Margaret Chan, a nommée Nancy Goodman Brinker, fondatrice de Susan G. Komen for the Cure®, une fondation consacrée au cancer du sein, Ambassadrice de bonne volonté de l’OMS pour la lutte anticancéreuse.

En cette qualité, Mme Brinker devra améliorer la sensibilisation au cancer en tant que problème de santé publique mondial. Elle s'attachera aussi à promouvoir le renforcement de l’action mondiale de prévention et de lutte dans le contexte du Plan d'action pour la Stratégie mondiale de lutte contre les maladies non transmissibles approuvé par l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2008. Ses messages souligneront la nécessité pour les pays à revenu faible et intermédiaire d'appliquer des politiques et des programmes de lutte anticancéreuse complets et fondés sur des bases scientifiques.

«C’est un grand plaisir pour moi de nommer Nancy Brinker Ambassadrice de bonne volonté de l’OMS», a déclaré le Directeur général. «Je compte sur elle pour mieux faire prendre conscience des besoins en matière de politiques complètes de lutte anticancéreuse. La charge de morbidité touche désormais davantage les pays moins riches et ses efforts contribueront à mieux sensibiliser au problème la population des pays à revenu faible et intermédiaire.»

Mme Brinker a occupé le poste d’ambassadeur des États-Unis d’Amérique en Hongrie de 2001 à 2003 et celui de chef du protocole de son pays de 2007 à 2009. Au long de sa carrière de femme d’affaires, de consultant, de défenseur des soins de santé et de philanthrope, elle a reçu de nombreuses distinctions. Elle a siégé dans de nombreux conseils d’administration, notamment celui de la School of Public Health de l’Université de Harvard et a été nommée par le Président Reagan au National Council Advisory Board du National Cancer Institute. En compagnie de Laura Bush, l’épouse de l'ancien Président, Mme Brinker a contribué au lancement du Partenariat des États-Unis et du Moyen-Orient pour la recherche sur le cancer du sein et une meilleure prise de conscience du problème dans les domaines de la sensibilisation, de la promotion à la base, de la recherche, de la formation, de l'action de terrain et de l’habilitation des femmes.

Après sa nomination, Mme Brinker a tenu à remercier l’OMS du grand honneur qui lui était fait et de l’occasion d’agir qui lui était donnée. «Si nous parvenons à mieux faire prendre conscience de la charge mondiale du cancer, de ses conséquences socio-économiques et psychologiques pour les patients et les familles et des mesures qu'il faut prendre », a-t-elle ajouté, «nous aurons apporté une contribution importante à la lutte contre la maladie. Je m’efforcerai de diffuser ces messages au monde entier de manière efficace.»

Pour plus d'informations, s'adresser à:

Département Communication de l’OMS à Genève

Thomas Abraham
Portable: +41 79 516 3136
Courriel: abrahamt@who.int

Fadéla Chaib
Portable: +41 79 475 5556
Courriel: chaibf@who.int

Gaya Gamhewage
Portable: + 41 79 475 5563
Courriel: gamhewageg@who.int

Renseignements pour les médias
Téléphone: +41 22 791 2222
Courriel: mediainquiries@who.int

Partager