Centre des médias

Troubles mentaux de l'enfant: une action mondiale est nécessaire

Il est urgent de trouver des ressources pour dépister ces troubles le plus tôt possible.

Communiqué de presse

À l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, l’OMS a réaffirmé sa volonté de fournir une assistance technique aux États Membres qui proposent des services de santé intégrés aux personnes atteintes d’autisme et d’autres troubles mentaux ou de développement dans l’enfance.

Le Dr Ala Alwan, Sous-Directeur général des Maladies non transmissibles et de la santé mentale à l'OMS, a déclaré : «Nous sommes vivement préoccupés par le fait que la charge mondiale de morbidité due aux troubles mentaux continue de croître, notamment dans les pays en développement. Il est essentiel de donner la priorité et de financer les projets sur les troubles autistiques et les autres troubles mentaux de l’enfant dans les pays en développement».

Actuellement et dans leur immense majorité, les enfants qui ont besoin de soins de santé mentale et de traitements n’y ont pas accès dans les pays en développement. Dans ces pays, le défi à relever immédiatement consiste à trouver suffisamment de ressources pour les soins de santé primaires, de façon à détecter et traiter rapidement les troubles mentaux chez les enfants. Ces troubles font d’ailleurs partie des états pathologiques prioritaires décrits dans le Programme d’action de l’OMS intitulé Combler les lacunes en santé mentale 2008-2013 lancé en 2008.

«Un programme de priorités pour l’autisme et les autres troubles mentaux de l’enfant devrait produire et renforcer la base des connaissances factuelles pour élaborer des stratégies de prévention et de lutte efficaces et peu coûteuses. L’extension des services est un besoin réel. Elle permettra d’améliorer les résultats éducatifs et contribuera à élever une génération d’enfants mieux informés et en meilleure santé», estime le Dr Benedetto Saraceno, Directeur à l’OMS de la santé mentale et des abus de substances psychoactives.

Le 18 décembre 2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 62/139 qui fait du 2 avril la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Les troubles autistiques se caractérisent par une perturbation à des degrés divers des capacités de communication et des interactions sociales et par des modes comportementaux restrictifs et répétitifs. Cet état pathologique peut entraîner des incapacités définitives. Il apparaît de plus en plus qu’en intervenant tôt, on peut améliorer les résultats.

Les troubles autistiques et les autres troubles mentaux de l’enfant peuvent entraîner des problèmes économiques importants pour les familles, en raison de l’insuffisance des ressources consacrées à la santé dans les pays en développement. La stigmatisation et les discriminations qui s’y associent constituent aussi des obstacles importants au diagnostic et au traitement. L’absence des troubles autistiques dans les listes des principales causes de mortalité a contribué à ce qu’ils soient négligés depuis longtemps, à la fois par les responsables politiques des pays en développement et par les donateurs.

Pour plus d'informations, prendre contact avec:

Dr Shekhar Saxena
Administrateur de programme
Santé mentale et abus de substances psychoactives, OMS
Téléphone: +41 22 791 3625
Courriel: saxenas@who.int

Dr Taghi Yasamy
Expert médical
Santé mentale et abus de substances psychoactives, OMS
Téléphone: +41 22 791 2677
Courriel: yasamym@who.int

Partager