Centre des médias

Aide d'urgence après les inondations au Yémen

Communiqué de presse

29 OCTOBRE 2008 | SANAA /LE CAIRE/GENÈVE -- L'Organisation mondiale de la Santé a envoyé des médicaments et des fournitures d'urgence suite aux inondations qui ont dévasté l'est du Yémen. Cette aide d'urgence doit permettre de soigner plus de 50 000 personnes susceptibles de souffrir de maladies provoquées par de l'eau contaminée et d'autres transmises par des insectes, comme le paludisme.

De violentes inondations ont été provoquées par une tempête tropicale accompagnée de 30 heures de pluies torrentielles qui ont balayé la région depuis le 23 octobre 2008. À ce jour, au moins 180 personnes ont été tuées et 10 000 déplacées, tandis que 2 000 maisons et 80 édifices publics étaient détruits ou endommagés. On compte encore de nombreux disparus.

"Les principales préoccupations pour la santé sont en ce moment les maladies transmises par l'eau et le paludisme" a déclaré le représentant de l'OMS au Yémen, le Dr Ghulam Popal. "Mais il est également crucial de remettre sur pied des services de santé et d'en assurer l'accès dans les zones affectées. Nous espérons prévenir les souffrances et les décès évitables causés par des menaces sanitaires endémiques telles que la malnutrition, les infections respiratoires aiguës, la rougeole et les complications de la maternité et de la grossesse."

L'OMS aide le ministère de la Santé du Yémen à coordonner les activités sanitaires menées par tous les prestataires de santé internationaux et nationaux pour faire face à cette situation d'urgence.

L'OMS a fourni 100 000 dollars pour répondre aux besoins sanitaires de la population touchée. Sur le terrain, l'OMS a envoyé assez de médicaments pour traiter 10 000 patients dans le gouvernorat de l'Hadramaout, qui a été déclaré zone sinistrée au même titre que le gouvernorat d'Al-Mahra. L'OMS s'emploie en outre à organiser la livraison de médicaments d'urgence et de fournitures sanitaires supplémentaires permettant de soigner jusqu'à 20 000 patients. Des médicaments antipaludiques pour 20 000 personnes sont également expédiés, en même temps que des médicaments permettant de traiter jusqu'à 2 000 personnes atteintes de maladies diarrhéiques.

Des bulletins d'alerte ont été diffusés au sujet de nouvelles inondations et de glissements de terrain. Tous les districts de l'Hadramaout ont été touchés et de nombreux habitants ont quitté leurs maisons pour chercher refuge dans des lieux plus sûrs tels que des écoles et des édifices publics. Les routes reliant la capitale de l'Hadramaout, Moukala, à l'aéroport local ainsi qu'au gouvernorat d'Aden ont été endommagées. De nombreuses autres ont été emportées par les eaux.

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec:

Ibrahim Kerdany
Responsable de communciation
Bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale
Téléphone: +202 27 65037
Portable: +20 10 6019087
Courriel: kerdanyi@emro.who.int

Paul Garwood
Responsable de communciation
OMS, Action sanitaire en situation de crise, Genève
Telephone: +41 22 791 3462
Portable: +41 794 755546
Courriel: garwoodp@who.int