Centre des médias

Comment accroître l’utilisation du préservatif

Note d’information aux médias

D’après une étude publiée ce mois-ci dans le Bulletin de l’Organisation mondiale de la Santé, les campagnes marketing sont susceptibles de doubler la probabilité d’utilisation du préservatif.

L’étude a montré que les gens étaient en moyenne deux fois plus enclins à utiliser le préservatif s’ils avaient été exposés à des méthodes de commercialisation telles qu’un approvisionnement efficace en préservatifs de marque locale. Des résultats analogues ont été constatés en analysant l’utilisation du préservatif lors des relations sexuelles les plus récentes. L’utilisation du préservatif augmentait là encore de manière significative, avec pratiquement un doublement des taux lorsque les consommateurs avaient été ciblés lors d’une campagne marketing.

La recherche – la première du genre – reposait sur l’ensemble des données disponibles issues de six études effectuées en Inde et en Afrique subsaharienne entre 1990 et 2010, et portant sur plus de 23 000 personnes.

Michael Sweat, l’un des principaux auteurs de l’étude de la Medical University of South Carolina, a déclaré : « Le marketing social des préservatifs a été associé à un doublement d’utilisation de ceux-ci par la communauté. C’est un chiffre impressionnant qui montre la nécessité de maintenir l’accès à des préservatifs gratuits ou à faible prix dans les pays en développement. »

« Les constatations soulignent l’importance de l’utilisation des préservatifs et la nécessité d’accroître sans cesse la sensibilisation et l’accès aux préservatifs dans le cadre de campagnes de marketing ciblées qui interpellent les consommateurs locaux et qui aident à modifier les comportements, » a ajouté le Dr Sweat.

L’analyse a été effectuée en collaboration avec des chercheurs du Siège de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Suisse, ainsi qu’avec des membres du personnel de la Medical University of South Carolina, de Family Health International et de la John Hopkins Bloomberg School of Public Health, tous aux États-Unis d’Amérique.


Le Bulletin de l’Organisation mondiale de la Santé, l’une des principales revues internationales de santé publique, fleuron des périodiques de l’Organisation mondiale de la Santé, est particulièrement consacré aux pays en développement. Les articles qui y paraissent sont revus par un comité de lecture et sont indépendants des lignes directrices de l’OMS. Les résumés des articles du Bulletin sont désormais disponibles dans les six langues officielles des Nations Unies.

Également dans le numéro de ce mois-ci:

  • Utiliser la médecine traditionnelle chinoise à des fins de santé publique
  • La génomique dans les pays à revenu faible ou moyen
  • Chiffrer le coût des calories
  • Les enseignements de Fukushima
  • Génie biomédical et gestion des catastrophes
Partager

Pour plus d'informations:

WHO Media centre
Téléphone: +41 22 791 2222
Courriel: mediainquiries@who.int