Centre des médias

L'Organisation des Nations Unies se mobilise en faveur de la sécurité routière

Note d'information aux médias

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se félicite de la proclamation par l’Assemblée générale des Nations Unies de la première « Décennie d’action pour la sécurité routière 2011-2020 » destinée à endiguer l’augmentation du nombre de morts et de blessés sur les routes dans le monde.

« Cette décennie d’action pour la sécurité routière, nous l’attendions depuis longtemps », a déclaré le Dr Ala Alwan, Sous-Directeur général de l’OMS. « Elle nous permettra de lutter davantage contre un phénomène qui, sinon, deviendra la cinquième cause de décès d’ici 2030 », a-t-il ajouté.

Les accidents de la route, qui font chaque année près d’1,3 million de morts et jusqu’à 50 millions de blessés, constituent un grave problème de santé publique et sont la première cause de décès chez les enfants et les jeune de 5 à 29 ans. Près de la moitié des tués sur les routes dans le monde sont des piétons, des cyclistes et des motocyclistes et plus de 90 % des accidents mortels surviennent dans les pays en développement.

Si le nombre de décès sur les routes s’est stabilisé ou a baissé dans de nombreux pays à revenu élevé ces dernières décennies, des travaux de recherche semblent indiquer qu’il est en augmentation dans la plupart des régions du monde et que, si rien n’est fait, il y aura 2,4 millions de morts par an sur les routes d’ici 2030.

Mesures pour améliorer la sécurité

À l’occasion de cette décennie, les États Membres, avec le soutien de la communauté internationale, s’engagent à prendre des mesures dans des domaines tels que:

  • la mise au point et l’application de lois sur les principaux facteurs de risque afin de limiter la vitesse;
  • de lutter contre la conduite en état d’ébriété et d’accroître l’utilisation de la ceinture de sécurité;
  • des dispositifs de sécurité pour enfants et du casque pour les motocyclistes.

Des efforts seront également entrepris pour améliorer les soins de traumatologie d’urgence, pour renforcer les normes de sécurité applicables aux routes et aux véhicules, pour promouvoir l’éducation à la sécurité routière et pour améliorer la gestion de la sécurité routière en général.

Cette récente initiative fait suite à la première Conférence ministérielle mondiale sur la sécurité routière, organisée sous les auspices du Gouvernement de la Fédération de Russie en novembre 2009. La « Déclaration de Moscou », souscrite par des ministres et des hauts responsables de 150 pays, souligne l’importance de protéger tous les usagers de la route, en particulier les plus vulnérables comme les piétons, les cyclistes et les motocyclistes.

Partager

Pour plus d'informations:

Ms Laura Sminkey
Administrateur technique
OMS, Département, Prévention de la violence et des traumatismes
Téléphone: +41 22 791 4547
Tél. portable: +41 79 249 3520
Courriel: sminkeyl@who.int