Centre des médias

Une semaine de vaccination lancée dans 112 pays

Note d’information aux médias

Pour la première fois, des campagnes de vaccination seront lancées simultanément demain dans 112 pays et territoires de trois Régions de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS): Amériques, Méditerranée orientale et Europe dans le but d’élargir la couverture vaccinale et de sensibiliser davantage les populations au rôle important des vaccins.

Les campagnes de vaccination simultanées –qui ont démarré dans la Région des Amériques en 2003 pour être étendues à la Région européenne en 2005 et qui commencent cette année en Méditerranée orientale– favorisent les activités nationales et transfrontières dans un effort collectif pour prévenir la maladie et sauver des vies. De nombreux pays s’efforcent d’éliminer la rougeole, et la plupart élargissent la vaccination pour atteindre les personnes qui en ont jusqu’à présent été exclues.

En Europe, les organisateurs précisent que « la Région européenne ne progresse plus dans ses efforts pour atteindre l’objectif de 2010 concernant l’élimination de la rougeole et de la rubéole. Dans de nombreux pays d’Europe occidentale, la couverture antirougeoleuse est inférieure aux 95 % recommandés, et certains d’entre eux sont continuellement confrontés à des flambées de rougeole. Nous souhaiterions, avec l’aide des États Membres, saisir cette occasion pour nous concentrer sur ce que doivent faire les pays de la Région pour atteindre l’objectif d’élimination ».

Dans les pays de la Région de la Méditerranée orientale, « Chaque jour, plus de 5500 nourrissons ne reçoivent pas une vaccination complète, ce qui porte à 2,1 millions le nombre estimatif d’enfants n’ayant pas bénéficié du DTC3 en 2009. De plus, chaque année,25% des décès d’enfants de moins de cinq ans sont attribuables à des maladies évitables par la vaccination. Un grand nombre de décès d’enfants dus à la pneumococcie et à la diarrhée à rotavirus peuvent être évités grâce à des vaccins disponibles depuis peu ».

Dans la Région des Amériques, des activités régionales ont lieu à l’occasion du lancement dans les zones frontalières du Nicaragua, entre le Suriname et la Guyane française, et entre Haïti et la République dominicaine. A la frontière qui sépare les États-Unis du Mexique, une activité conjointe est en cours de planification à Las Cruces, Nouveau-Mexique, conjointement au lancement d’une semaine nationale de vaccination des nourrissons aux Etats-Unis. Les objectifs régionaux sont d’atteindre les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les personnes âgées, les populations frontalières et isolées, les populations autochtones et les villes dont la couverture est faible.

Outre la vaccination d’enfants et d’adultes et la fourniture d’interventions sanitaires intégrées (comme l’administration de vitamines), les pays envisagent de mettre en place toute une gamme d’activités comprenant notamment des ateliers, des cours de formation, la mobilisation sociale, des tables rondes, des expositions et événements médiatiques en lien avec la vaccination. Le public cible des différentes activités est le suivant : parents, soignants, agents de santé, médias, décideurs politiques et parties prenantes.

Les Bureaux régionaux OMS des Amériques, de la Méditerranée orientale et de l’Europe apportent un soutien technique aux autorités sanitaires nationales pour qu’elles organisent des activités de promotion sanitaire conformément tant aux objectifs sanitaires nationaux qu’aux données épidémiologiques actuelles. Les partenaires régionaux et nationaux, y compris l’UNICEF, fournissent un appui pour mettre en œuvre l’initiative. Par ailleurs, présidents et premiers ministres, épouses de présidents, ministres de la santé et ambassadeurs prêtent leur soutien à cette initiative d’envergure.

Outre l’impact souhaité sur les populations grâce à l’augmentation des taux vaccination, l’initiative « semaine de vaccination » a pour but de tfaire comprendre l’utilité de la vaccination et de montrer le rôle prépondérant de l’OMS pour aider les programmes nationaux.

Les programmes de vaccination ont permis d’éradiquer la variole dans le monde 10 ans après le lancement par l’OMS d’une campagne d’éradication en 1967, alors que la maladie tuait plus de 2 millions de personnes. Les réussites ont incité l’OMS à lancer en 1974 son Programme élargi de vaccination, lequel a permis de sauver des millions de vies grâce à la vaccination contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la rougeole, la poliomyélite et la fièvre jaune. Des efforts précoces d’éradication de la poliomyélite ont débuté dans la Région des Amériques en 1985 et ont abouti en 1991, favorisant la mise en place de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite qui, à l’exception d’une poignée de pays, a éliminé la maladie dans le monde et réduit le nombre de cas de 99 %. Désormais, des initiatives visent l’élimination de la rougeole, et les vaccins antirougeoleux ont sauvé plus de 3,6 millions de vies et fait chuter le nombre de cas de 90 % en Afrique.

L’élan en faveur de l’élargissement de la couverture vaccinale afin d’atteindre un plus grand nombre de personnes et de lutter contre davantage de maladies s’accélère à mesure que de nouveaux vaccins antirotavirus et anti pneumococcique apparaissent et que la recherche continue pour d’autres vaccins.

Des décennies d’expérience ont montré qu’il vaut la peine d’investir dans la vaccination car elle permet de sauver des vies et d’éviter les maladies, et trois Régions supplémentaires – Afrique, Asie du Sud Est et Pacifique occidental – étudient maintenant la possibilité de participer à des semaines de vaccination qui viennent s’ajouter à l’action quotidienne des programmes de vaccination systématique.

Les dernières données montrent que 112 pays et territoires participent cette année aux initiatives Semaine de vaccination, dont 44 dans la Région des Amériques, 22 en Méditerranée orientale et 46 en Europe.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Daniel Epstein
OMS, Genève
Téléphone: +41 22 791 4475
Portable: +41 79 445 1624
Courriel: epsteinda@who.int

Partager