Centre des médias

Premières signatures du nouveau traité antitabac

Cérémonie de signature : 16 juin 2003

L’adoption le 21 mai 2003 par la quasi-totalité des pays du monde (l’ensemble des 192 Etats Membres de l'Organisation mondiale de la Santé) du premier traité entièrement consacré à la santé, la convention-cadre pour la lutte antitabac, a été un événement historique.

Négociée sous l’égide de l’OMS, cette convention novatrice vise à protéger, dès à présent et dans le futur, la santé et la vie de milliards de personnes. Pour y parvenir, il faudra interdire la publicité pour le tabac, mettre sur les produits du tabac des avertissements en gros, prendre des mesures de protection contre le tabagisme passif, augmenter les prix de vente du tabac et les taxes et s’efforcer d’éliminer le commerce illicite. La Convention est le premier instrument juridique international permettant de lutter contre les effets nocifs de la consommation du tabac.

La convention sera ouverte aux signatures la semaine prochaine à Genève. Dès que 40 pays l’auront ratifiée, elle aura force de loi dans ces pays, puis dans ceux qui la ratifieront par la suite. Cette convention pourra être également signée et ratifiée par les organisations régionales d’intégration économique, comme la Communauté Européenne.

Point n’est besoin d’expliquer l’urgence de signer et de ratifier ce traité : près de cinq millions de personnes meurent chaque année des conséquences de la consommation du tabac. Si des mesures fermes et concertées ne sont pas prises dans le monde entier, on assistera dans un proche avenir à une forte augmentation du nombre de ces décès, notamment dans les pays en développement.

DESCRIPTION : Cérémonie de signature de la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac et conférence de presse

PARTICIPANTS : Cérémonie de signature : hauts responsables de pays développés et en développement, ainsi que d’organisations régionales d’intégration économique. A ce jour, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Communauté Européenne, la Finlande, la France, Malte, la Mongolie, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, Palaos et la Thaïlande ont manifesté leur intention de signer la Convention lors de cette cérémonie. (Détails complémentaires en fin de semaine).

Conférence de presse : Personnalités officielles de certains pays et le Dr Derek Yach, Directeur exécutif, Maladies non transmissibles et santé mentale, OMS

DATE : Cérémonie de signature : lundi 16 juin 2003, de 10 h 00 à 11 h 30 Conférence de presse : lundi 16 juin, à 12 h 30

LIEU : Siège de l'Organisation mondiale de la Santé 20
avenue Appia CH-1211
Genève 27
Suisse

Cérémonie de signature : Salle du Conseil exécutif (Niveau S2), Bâtiment principal de l’OMS

Conférence de presse : Salle de réunion de la bibliothèque (Niveau S1), Bâtiment principal de l’OMS

NB : Un point de presse sera organisé le vendredi 13 juin 2003 à 11 h 30 en Salle de Presse III, Porte 6, au Palais des Nations, 8-14, Avenue de la Paix, Genève. Les intervenants seront le Dr Derek Yach, Directeur exécutif, Maladies non transmissibles et santé mentale, OMS et le Dr Vera da Costa e Silva, Administrateur de programme, initiative Pour un monde sans tabac, OMS. L’OMS fera connaître à cette occasion ses nouvelles lignes directrices pour les législations nationales antitabac.

Pour de plus amples informations, les journalistes peuvent s’adresser à : Melinda Henry, Chargée d’information, Bureau du Directeur général, OMS, Genève ; tél. : +41 22 791 2535 ; Télécopie : +41 22 791 4881; Mél : henrym@who.int

***Les journalistes qui désirent assister à la cérémonie de signature et à la conférence de presse sont priés de prendre contact auparavant avec Melinda Henry. Il leur est également conseillé de prévoir suffisamment de temps pour obtenir, à la réception du bâtiment principal de l’OMS, un badge d’identification de visiteur avec photo.

Pour obtenir plus d’informations sur les actions de l’OMS en matière de lutte antitabac et notamment sur la convention.
La convention-cadre pour la lutte antitabac est disponible en six langues..

Partager