Centre des médias

Deuxième Conférence internationale de l'OMS et la FAO sur la nutrition (CIN2)

Lieu: Siège de la FAO, Rome, Italie
Date: 19–21 novembre 2014

Cette conférence a pour but de parvenir à un consensus sur les moyens de faire face aux principaux problèmes relatifs à la nutrition – y compris la sous-nutrition, les carences en micronutriments et le surpoids – afin d’atteindre, d’ici 2025, les cibles mondiales en matière de nutrition fixées par l’Assemblée mondiale de la Santé.

Principaux objectifs

L’un des principaux objectifs est de trouver une cohérence entre les politiques relatives à l’alimentation et celles concernant la santé publique, dans la mesure où les unes et les autres contribuent à la sécurité nutritionnelle. Les participants étudieront également les meilleurs moyens de généraliser les interventions dont on a prouvé qu’elles permettent de combattre toutes les formes de malnutrition.

La conférence donnera l'occasion de définir des politiques publiques prioritaires aux niveaux national et mondial.

Il s'agit de la première conférence intergouvernementale de haut niveau sur la nutrition depuis la Conférence internationale sur la nutrition, organisée par la FAO et l’OMS en 1992.

Les participants attendus à la conférence sont des experts de l’alimentation, de l’agriculture, de la santé et d’autres secteurs, ainsi que des représentants d’institutions des Nations Unies, d’autres organisations intergouvernementales et de la société civile, ainsi que des chercheurs et des représentants du secteur privé et d’associations de consommateurs.

Cette rencontre est est organisée conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et l'Organisation mondiale de la Santé, en collaboration avec:

  • le Programme alimentaire mondial (PAM);
  • Fonds international de développement agricole (FIDA);
  • le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF);
  • l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO);
  • la Banque mondiale;
  • l’Organisation mondiale du commerce (OMC);
  • le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI);
  • l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires;
  • le Comité permanent de la nutrition;
  • l’Équipe spéciale de haut niveau du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies sur la crise mondiale de la sécurité alimentaire.
Partager