Santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l’adolescent

Les jeunes et le VIH

Les jeunes âgés de 15 à 24 ans représentaient 40% de l’ensemble des nouvelles infections par le VIH en 2009. De plus en plus fréquemment, les enfants infectés à la naissance deviennent des adolescents qui doivent composer avec leur séropositivité pour le VIH. On compte cinq millions de jeunes vivant avec le VIH.

Chez les jeunes, le risque de contracter l’infection à VIH est étroitement lié à l’âge des premières relations sexuelles. L’abstinence et le report des premières relations sexuelles figurent parmi les principaux objectifs des efforts de prévention du VIH chez les jeunes.

Prévention

Pour les jeunes qui sont sexuellement actifs, il est indispensable de réduire le nombre de partenaires sexuels et d’accroître l’accès à des services complets de prévention, ainsi que l’utilisation de ces services, notamment l’éducation à la prévention et la fourniture de préservatifs.

Les programmes doivent aussi axer leurs travaux sur la prévention et l’intervention précoce dans le cadre d’autres comportements à risque pour la santé qui peuvent conduire à une infection par le VIH, telle que l’injection de substances. Les jeunes doivent disposer de services de dépistage du VIH qui soient accessibles et appropriés.

Faire participer les jeunes

Les jeunes vivant avec le VIH ont besoin de traitements, de soins, de soutien et de services de prévention positive. L’ensemble des services de lutte contre le VIH destinés aux jeunes doivent faire participer des jeunes vivant avec le VIH à leurs travaux de planification et de prestation des services.

Le VIH constitue un point d’entrée important pour les travaux de l’OMS auprès des jeunes. En tirant parti de l’engagement en faveur de l’objectif 6 du Millénaire pour le développement, le Département a produit des documents et des outils visant à aider le secteur de la santé à renforcer son action pour lutter contre le VIH auprès des jeunes.

Partager