Santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l’adolescent

Prévenir les grossesses précoces et leurs conséquences en matière de santé reproductive chez les adolescentes dans les pays en développement

Directives de l'OMS

Partager

Auteurs:
Organisation mondiale de la Santé

Informations sur la publication

Nombre de pages: 195 (8)
Date de publication: 2011
Langues: Anglais (Résumé en français et espagnol)
ISBN: 978 92 4 150221 4
Numéro de référence OMS: WHO/FWC/MCA/12.02

Télécharger

Présentation

Près de 16 millions d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans accouchent chaque année dans le monde. Dans les pays à revenu faible et modéré, les complications liées à la grossesse et à l’accouchement sont la principale cause de décès chez les jeunes femmes de 15 à 19 ans.

Cette note est basée sur les Directives de l’Organisation mondiale de la Santé sur la prévention de la grossesse précoce et ses conséquences en matière de santé reproductive chez les adolescentes dans les pays en développement. Elle présente les éléments de preuve nécessaires pour formuler des recommandations sur les actions à mener et les recherches à entreprendre pour prévenir les grossesses précoces et leurs répercussions négatives en matière de santé reproductive.

Les interventions doivent avoir pour but de :

  • prévenir les grossesses précoces: en réduisant le nombre de mariages avant l’âge de 18 ans: en suscitant la réduction du nombre de grossesses avant l’âge de 20 ans; en augmentant l’utilisation de la contraception chez les adolescentes qui risquent de tomber enceintes sans le vouloir; en réduisant le nombre de rapports sexuels forcés chez les adolescentes; et
  • en prévenant les conséquences négatives en matière de santé reproductive: en réduisant le nombre d’avortements à risque chez les adolescentes: et en developpant l’utilisation de soins qualifiés durant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale.

Ces directives sont avant tout destinées aux gestionnaires de programme, aux conseillers techniques et aux chercheurs travaillant pour des gouvernements, des organisations non-gouvernementales, des agences de développement et des universités. Elles peuvent également intéresser des professionnels de la santé publique, des associations professionnelles et des organisations de la société civile.

Elles ont été formulées sur la base d’une revue systématique de la recherche actuelle et avec la contribution d’experts venant du monde entier, en partenariat avec de nombreuses organisations internationales clés qui s’emploient à améliorer la santé des adolescents. Des partenariats similaires ont été mis en place pour que ces directives soient largement distribuées et pour soutenir leur application.

Voir aussi