Paludisme

Membres

Le MPAC est un groupe d'experts accueillant 15 membres maximum. Il est actuellement présidé par le Professeur Kevin Marsh, Directeur du KEMRI Wellcome Trust Research Programme à Kilifi (Kenya).

Les membres du MPAC sont indépendants et siègent à titre personnel. Ils représentent un large éventail de disciplines, d'expertises et d'expériences englobant de nombreux aspects de la lutte contre le paludisme et de son élimination. Ce sont des paludologues ayant une large vision des interactions entre les enjeux scientifiques, politiques, économiques et financiers. Les membres du MPAC, y compris le Président, ont été nommés pour un premier mandat de trois ans maximum, renouvelable une fois, pour un deuxième mandat de trois ans maximum.

Avant leur nomination au MPAC ou le renouvellement de leur mandat, les candidats sont soumis à une évaluation des conflits d'intérêt par l'OMS à partir des informations qu'ils auront fournies dans le formulaire de déclaration d'intérêt. En outre, les membres du MPAC ont l'obligation, valable tout au long de leur mandat, d'informer l'OMS de tous les changements intervenant dans les informations qu'ils ont fournies dans le formulaire. Des récapitulatifs concernant les intérêts pertinents pouvant être perçus comme donnant lieu à un conflit d'intérêt réel ou apparent sont inclus dans les rapports du MPAC et publiés le cas échéant.

Rôles et responsabilités des membres du MPAC

Le MPAC n'a pas de fonction exécutive ni réglementaire; son rôle est de proposer des conseils et des recommandations au Directeur général de l'OMS.

Il incombe aux membres du MPAC de proposer des conseils et des recommandations de haute qualité, réfléchis et éclairés sur des sujets décrits dans les termes de référence ci-après. Les membres ont un rôle essentiel pour assurer la réputation du Comité MPAC en tant que comité consultatif internationalement reconnu dans ce domaine. Les membres du MPAC sont parfois approchés par des sources autres que celles de l'OMS pour leurs points de vue, leurs commentaires et leurs déclarations sur des sujets particuliers intéressant la santé publique et sont interrogés sur les positions du Comité ou sur des détails de discussions au sein du MPAC. Il a été demandé aux membres d'orienter toutes les demandes de ce genre au Programme mondial de lutte antipaludique de l’OMS.

Pour plus d'informations, veuillez consulter les termes de références du MPAC

Partager

Enquête sur le point de vue des parties prenantes

Le Programme mondial de lutte antipaludique de l’OMS et le MPAC souhaitent savoir comment les États membres et la communauté mondiale de lutte contre le paludisme perçoivent le MPAC. Cliquer ici pour participer à l’enquête (en anglais) jusqu'au 9 mai.

Suggestions?

Le MPAC est ouvert à toutes informations ou suggestions envoyées à mpacgmp@who.int – Le cas échéant, le TEG ou ERG compétent examinera les données soumises avant que le sujet ne soit discuté en session ouverte; il s’agit du mécanisme par lequel le MPAC formule ses recommandations.