Paludisme

L'initiative T3: Test. Treat. Track.

À l’occasion de la Journée mondiale contre le paludisme 2012, l’OMS a présenté sa nouvelle initiative intitulée T3: Test. Treat. Track, laquelle appelle les pays d’endémie, les donateurs et la communauté internationale pour la lutte contre le paludisme à élargir l’accès aux tests de diagnostic et aux traitements antipaludiques, et à renforcer les systèmes de surveillance épidémiologique. Cette initiative mondiale a été élaborée pour fournir un cadre aux pays d’endémie palustre afin qu’ils puissent renforcer ces trois piliers essentiels au contrôle et à l’élimination du paludisme. L’initiative T3 a été lancée par Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, lors d’un événement organisé à Windhoek, en Namibie, par Richard Kamwi, Ministre de la Santé de la Namibie.

L’initiative T3: Test. Treat. Track consolide les principaux messages en matière de politiques préconisés par les recommandations de l’OMS relatives aux tests de diagnostic, au traitement et à la surveillance, c’est-à-dire que tous les cas suspects de paludisme soient testés, que tous les cas confirmés soient traités avec des médicaments antipaludiques de bonne qualité, et que la maladie soit suivie de manière régulière et précise grâce aux systèmes de surveillance.

L’exactitude du diagnostic améliorera de façon significative la qualité des soins et garantira que les médicaments antipaludiques soient utilisés de manière rationnelle et adéquate. L’élargissement de l’accès à des médicaments antipaludiques de bonne qualité, tant dans le secteur public que privé, permettra de garantir l’administration d’un traitement rapide à tous les patients atteints de paludisme. L’amélioration de la surveillance des cas de paludisme et des décès liés à la maladie aidera les ministères à définir quelles sont les zones ou les groupes de population les plus affectés, ce qui aidera à acheminer les ressources là où elles sont les plus nécessaires. Pour le moment, du fait de la faiblesse des systèmes de surveillance, il n’a été possible d’établir avec certitude les tendances du paludisme que dans 58 des 99 pays touchés par la transmission.

L’initiative T3 s’appuie sur les principes des documents de base de l’OMS:

Partager