Paludisme

Programme 2015 pour l’élargissement de l’accès rapide (RAcE)

Dernière mise à jour: 30 juin 2017

En 2012, le Gouvernement du Canada a accordé une subvention au Programme mondial de lutte antipaludique de l’OMS pour appuyer le développement à plus grande échelle de la prise en charge intégrée des cas de paludisme, pneumonie et diarrhée dans la communauté (PEC-CPCIME) et des services thérapeutiques pour les enfants de moins de 5 ans en Afrique subsaharienne. Par le biais du Programme pour l’élargissement de l’accès rapide (RAcE), l’OMS a attribué des fonds de mise en œuvre à des organisations non gouvernementales sélectionnées par un processus concurrentiel.

Le programme est actuellement mis en place dans 5 pays d’endémie palustre: le Malawi, le Mozambique, le Niger, le Nigéria et la République démocratique du Congo.

Les objectifs du programme

Le programme a pour principal objectif de contribuer à réduire la mortalité infantile causée par le paludisme, la pneumonie et la diarrhée en accroissant l’accès au diagnostic, au traitement et aux services d’orientation-recours pour ces trois maladies.

Il a pour deuxième objectif de recueillir des données sur lesquelles fonder les recommandations de l’OMS concernant la politique générale à mener et les orientations programmatiques sur la PEC-C. Un bilan est dressé lors de réunions organisées chaque année au niveau régional pour échanger sur les expériences faites et déterminer les meilleures pratiques permettant d’étendre les programmes de prise en charge intégrée dans les pays d’endémie palustre. Ce projet servira également de base pour faire une analyse complète des politiques de prise en charge dans les 5 pays concernés et actualiser les conseils de politique générale de l’OMS en matière de PEC-C.

Des services essentiels

Le programme RAcE a assuré la formation de 8400 nouveaux agents sur l’ensemble des sites où il est mis en œuvre. Au total, plus de 6 millions d'enfants de moins de 5 ans ont bénéficié d'un diagnostic et ont reçu des soins pour la pneumonie, la diarrhée ou le paludisme dans les zones appuyées par le Programme depuis le lancement du projet. Plusieurs pays ont également mis à jour leurs politiques nationales pour simplifier l'expansion de la PEC-C.

Gestion et supervision

Le programme RAcE est administré par un comité de direction international qui en assure la surveillance générale et qui conseille le Programme mondial de lutte antipaludique de l'OMS sur le développement et l’exécution du programme afin de le rendre plus pertinent, d’en accroître l’impact et de l’inscrire dans la durée.

Un groupe d’examen du projet a été chargé d’examiner les demandes de subventions déposées par des organisations non-gouvernementales et de recommander à l’OMS de les accepter ou de les rejeter, en donnant brièvement les raisons de ce choix.

Pour plus d'informations, prendre contact avec

Dr Salim Sadruddin
Chef d'équipe du programme RAcE 2015
Programme mondial de lutte antipaludique
Tél: +41 22 791 4743
Courriel: sadruddins@who.int