Paludisme

Groupes à haut risque

Mères et nourissons attendent dans une clinique en Ouganda
Sarah Hoibak/UNHCR

Certains groupes dans la population courent un risque beaucoup plus élevé que d'autres de contracter le paludisme, et d'être atteint de la forme sévère de la maladie. Il s'agit des nourrissons, des enfants de moins de cinq ans, des femmes enceintes, des patients infectés par le VIH/sida ainsi que des migrants non immunisés, des populations mobiles et des voyageurs. Les programmes nationaux de lutte antipaludique doivent prendre des mesures spéciales pour protéger ces groupes de population d'une infection palustre, en prenant en compte leurs circonstances particulières.


Le paludisme chez les femmes enceintes

Le paludisme pendant la grossesse augmente le risque d'anémie maternelle et fœtale, de mortinatalité, d'avortement spontané, de faible poids de naissance et de mortalité néonatale.

Le paludisme chez les nourrissons

Les nourrissons nés de mères vivant dans des zones d'endémie sont vulnérables au paludisme à partir de l'âge de trois mois environ, lorsque l'immunité transmise par la mère commence à décliner.

Le paludisme chez les enfants de moins de cinq ans

Dans les zones où la transmission est très forte, les enfants de moins de cinq ans (y compris les nourrissons) sont le groupe le plus vulnérable. Dans le monde, plus de 85% des décès imputables au paludisme concernent des enfants de moins de cinq ans.

Le paludisme chez les patients infectés par le VIH/sida

Une co-infection et l'interaction entre les deux maladies ont des implications majeures sur la santé publique. L'infection à VIH augmente le risque d'infection palustre, d'infection palustre sévère et de décès tandis que le paludisme peut aggraver un sida clinique.

Le paludisme chez les migrants et les populations mobiles

Les migrants, les réfugiés et autres groupes de population mobiles n'ont souvent pas d'immunité partielle contre le paludisme et ne disposent que d’un accès limité à la prévention, aux tests de diagnostic et aux services thérapeutiques.

Principaux documents

Rapport 2013 sur le paludisme dans le monde

Le rapport récapitule les dernières données disponibles sur les politiques et interventions antipaludiques et les tendances dans les pays d'endémie.

Nous contacter

Programme mondial de lutte antipaludique
Organisation mondiale de la Santé
20 Avenue Appia
1211 Genève 27
Suisse
Tél: +41 22 791 2533
Fax: +41 22 791 4824
Courriel: infogmp@who.int