Paludisme

Stratégie technique mondiale sur le paludisme (2016-2030)

Le Programme mondial de lutte antipaludique coordonne actuellement le développement d’une Stratégie technique mondiale sur le paludisme. Celle-ci énoncera la vision et les objectifs en matière de paludisme pour la prochaine décennie et rassemblera les recommandations actuelles en matière de politiques en une stratégie complète et basée sur des données probantes, pour que les États membres de l’OMS puissent l’utiliser pour développer leurs propres stratégies, quel que soit le stade où ils se trouvent sur le chemin menant à l’élimination du paludisme.

Le processus de consultation

Une approche globale et menée par les pays est utilisée pour mettre au point la Stratégie technique mondiale. Fondée sur des stratégies existantes, elle inclut la participation des bureaux régionaux de l’OMS, ainsi que celle d’experts internationaux et des programmes nationaux. Des consultations régionales ont lieu entre mars et juin 2014 ainsi qu'une consultation publique en ligne, laquelle s'est achevée le 15 août 2014.

Le processus de développement de la Stratégie se déroule sous la conduite d’un Comité de direction composé de quatorze personnes, experts techniques en matière de paludisme, scientifiques ou représentants de pays d’endémie palustre. La supervision est assurée par le Comité de pilotage de la politique de lutte antipaludique (MPAC), lequel a examiné le premier projet de la stratégie lors de sa réunion en mars 2014.

But de la Stratégie technique mondiale

La Stratégie aidera les États membres à faire face aux graves menaces qui pèsent sur les progrès réalisés à ce jour, telles la résistance à l’artémisinine, la résistance aux insecticides, la faiblesse des systèmes de santé et l’insuffisance des ressources humaines. Elle les aidera également à adopter les dernières innovations et à s’adapter à l'apparition de nouveaux outils.

L’accent sera mis sur les mesures en place pour appuyer et accélérer les progrès, comme l’amélioration de la surveillance et l’utilisation de données pour la prise de décision, ainsi que sur l’importance de développer et d’incorporer de nouvelles interventions et stratégies reposant tant sur l’émergence de nouvelles données que sur les besoins exprimés par les pays.

Alignement avec le GMAP2

Parallèlement au développement de la Stratégie technique mondiale, le Partenariat Roll Back Malaria (RBM) coordonne actuellement le développement du Plan d’action mondial contre le paludisme (GMAP2). Le GMAP2 permettra d’accélérer les progrès vers l’élimination grâce à un plaidoyer mené à l’échelle mondiale, à la mobilisation de ressources, à l’harmonisation entre les partenaires, à la participation de secteurs non liés à la santé, ainsi qu’à la planification, tant aux niveaux mondial, régional que national, de la mise en œuvre de la Stratégie technique mondiale.

Les processus de développement de la Stratégie technique mondiale et du GMAP2 se déroulent de façon synchronisée et collaborative, afin qu’ensemble, ils fournissent une plate-forme renforcée pour la poursuite des investissements en faveur de la lutte antipaludique dans le programme de développement de l’après-2015.

Mis à jour: 25 mars 2014

Documents connexes

Contacter l'équipe de la Stratégie

Programme mondial de lutte antipaludique
Organisation mondiale de la Santé
20 Avenue Appia
1211 Genève 27
Suisse
Tél: +41 22 791 2533
Fax: +41 22 791 4824
Courriel: gtsgmp@who.int