Paludisme

Cibles mondiales

Objectif du Millénaire pour le développement 6

La prévention du paludisme et la lutte contre cette maladie font partie du sixième objectif du Millénaire pour le développement (OMD): « d’ici à 2015, avoir maîtrisé le paludisme et d’autres maladies graves et commencer à inverser la tendance actuelle ».

En raison d'une intensification conséquente des mesures de prévention et de lutte, les taux d'incidence des cas de paludisme ont été réduits de 25% dans le monde et de 31% en Afrique entre 2000 et 2012. Au cours de la même période, le taux de mortalité imputable au paludisme a diminué de plus de 42% dans le monde et de 49% en Afrique. Le monde est donc en bonne voie pour réaliser l'OMD6.

Les efforts déployés ont également contribué aux progrès accomplis vers la réalisation de l'OMD4: « réduire des deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans ». Entre 2000 et 2012, les interventions visant à lutter contre le paludisme ont sauvé la vie d’environ 3 millions enfants âgés de moins de cinq ans.

Toutefois, un engagement politique soutenu, des ressources suffisantes et des partenariats efficaces seront essentiels pour maintenir le cap de la lutte antipaludique jusqu’en 2015 et au-delà.

Cibles convenues dans le cadre des activités de l'OMS

En 2005, l'Assemblée mondiale de la Santé a fixé comme cible de réduire la charge du paludisme de 75% entre 2000 et 2015. L'OMS mesure les avancées vers cette cible par l'analyse des changements dans les taux d'incidence du paludisme.

Selon le Rapport sur le paludisme dans le monde pour 2013, 52 des 99 pays et territoires où la transmission du paludisme est active sont en bonne voie pour atteindre la réduction de 75% de leur taux d'incidence d'ici 2015. Huit d’entre eux sont situés dans la Région OMS de l'Afrique. Trois autres pays dans le monde prévoient d’atteindre des réductions allant de 50 à 75%.

Les progrès accomplis vers la cible de l'Assemblée mondiale de la Santé sont difficiles à évaluer dans les pays où la charge est lourde car les systèmes de surveillance détectent uniquement une fraction des cas et des décès relatifs au paludisme. Dans 41 pays d'endémie palustre, l'évaluation des tendances de la maladie ne peut être réalisée qu’au moyen d'une estimation du fardeau de la maladie qui repose sur une relation modélisée entre la transmission du paludisme, l'incidence des cas ou de la mortalité et la couverture des interventions.

Cibles convenues dans le cadre du Partenariat Roll Back Malaria

Le partenariat Roll Back Malaria (RBM) a adopté l'objectif de réduire le nombre de cas de paludisme de 75% entre 2000 et 2015, et a appelé à une réduction du nombre des décès imputables à la maladie à presque zéro en 2015. Un autre objectif du partenariat RBM est d'éliminer le paludisme dans huit à dix nouveaux pays entre 2008 et 2015 (en plus de la Région européenne de l'OMS). Les objectifs de réduction de la morbi-mortalité sont liés à des cibles spécifiques pour la prévention du paludisme et la prise en charge des cas, et à la pose de jalons pour des années spécifiques avant 2015.

L'évaluation par l'OMS des progrès accomplis vers les cibles mondiales est consultable dans le Rapport sur le paludisme dans le monde publié tous les ans. Le rapport suit les réalisations mondiales dans la lutte antipaludique, récapitule et analyse les données des programmes nationaux de lutte antipaludique et des partenaires mondiaux en la matière, et fournit une évaluation actualisée des politiques antipaludiques adoptées et appliquées dans les pays d'endémie palustre. L'impact de la prévention et des interventions de lutte sur la charge de morbidité est aussi étudié avec les engagements des ressources financières et des écarts de financement

Mis à jour: 25 avril 2014

Principaux documents

Partager