Programme mondial de lutte contre la grippe

Grippe aviaire chez l’homme

Cartes

La plupart des virus de la grippe aviaire ne sont pas pathogènes pour l’homme. En revanche, certains sont zoonotiques, ce qui signifie qu’ils peuvent infecter l’homme et provoquer une maladie. Les virus de la grippe aviaire de sous-type H5N1 en sont l’exemple le plus connu et ils sont actuellement en circulation dans les populations de volailles dans certaines régions d’Asie et d’Afrique du Nord-est, où ils ont provoqué des cas de maladie et des décès chez l’homme depuis 1997.

D’autres sous-types de virus de la grippe aviaire, comme H7N7 et H9N2, ont également infecté l’homme. Certaines de ces infections ont été très sévères et ont parfois causé la mort mais, dans de nombreux cas, elles sont restées bénignes ou infracliniques chez l’être humain.

Comme les oiseaux jouent un rôle important en tant que source d’aliments et de revenus dans de nombreux pays touchés par les virus de la grippe aviaire, l’OMS et les partenaires du secteur de la santé vétérinaire collaborent à l’interface entre l’homme et l’animal pour définir et réduire les risques pour la santé animale et la santé publique dans les différents contextes nationaux.

Bulletins d'information

Publications

Informations essentielles sur l'OMS

Directeur général
Direction générale

Gouvernance de l'OMS
Constitution de l'OMS, Conseil exécutif et Assemblée mondiale de la Santé

Centre des médias
Informations, événements, aide-mémoire, contacts et multimédia

Voyages internationaux et santé
Recommandations utiles pour les voyages, vaccinations obligatoires

Rapport sur la santé dans le monde
Rapport annuel sur la santé publique mondiale et statistiques essentielles