Vaccination, vaccins et produits biologiques

Le Projet Vaccins Méningite - où en sommes-nous aujourd'hui?

9 décembre 2011

Le Cameroun, le Nigéria et le Tchad vaccinent en cette fin d'année 2011 plus de 22 millions de personnes âgées de 1-29 ans avec le nouveau vaccin antiméningococcique conjugué A, MenAfriVac au cours de campagnes de masse. Ce nouveau vaccin a le potentiel d'éliminer la principale cause d'épidémies de méningite en Afrique depuis plus d'un siècle.

Écoutez les témoignages de quatre médecins étroitement impliqués respectivement dans les essais cliniques du vaccin, dans l'organisation des campagnes de vaccination, et la santé d'une communauté rurale qui participe aux essais. Ils parlent de leur travail et de l'impact que le vaccin devrait avoir sur la santé des personnes vivant dans la ceinture de la méningite.

Le Docteur Marie-Pierre Preziosi

Responsable de la recherche et du développement des vaccins contre la méningite
OMS, Genève

  • Dr Preziosi: partie 1: durée: 00:02:42 [mp3 2.5Mb]
    Le Dr Preziosi décrit les différentes étapes des études cliniques sur le nouveau vaccin antiméningococcique conjugué A, MenAfriVac.
  • Dr Preziosi: partie 2: durée: 00:03:16 [mp3 3Mb]
    Le Dr Preziosi décrit la collaboration entre un fabricant de vaccins en Inde, des centres de recherche en Afrique et des organismes internationaux, qui a permis le développement et l'introduction du vaccin MenAfriVac en un temps record. Elle donne des détails quant à l'innocuité du vaccin et aux espoirs d'élimination de la méningite A en Afrique sub-saharienne dans les années à venir.

Le Docteur Carol Tevi-Benissan

Responsable de la planification logistique des campagnes de vaccination contre la méningite
OMS, Genève


Le Docteur Aldiouma Diallo

Investigateur principal, études cliniques sur le MenAfriVac
Institut de recherche pour le développement (IRD), Niakhar, Sénégal

  • Dr Diallo: partie 1: durée: 00: 01:18 [mp3 1.2Mb]
    Le Dr Diallo décrit les domaines de recherche de l'IRD. Il met en avant le rôle central de l'IRD dans les essais cliniques sur le MenAfriVac et les facteurs qui ont permis le bon déroulement de toutes les étapes.
  • Dr Diallo: partie 2: durée: 00: 01:49 [mp3 1.7Mb]
    Le Dr Diallo décrit les différents volets des études cliniques — les études du portage et de la persistance des anticorps. Il insiste sur l'importance de ce projet pour l'Afrique sub-saharienne.

Le Docteur Seynabou Gaye

Médecin chef de district de Niakhar, Sénégal

  • Docteur Seynabou Gaye: durée: 00: 01:24 [mp3 1.3Mb]
    À l'occasion d'une réunion à l'Institut de recherche pour le développement (IRD) à Niakhar en octobre 2011, Dr Gaye explique ce que la méningite représente pour la communauté de Niakhar et souligne la volonté de la population locale à participer aux essais cliniques du MenAfriVac.

En décembre 2010, le nouveau vaccin a été introduit au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Développé grâce à une collaboration entre le Projet Vaccins Méningite (l'OMS et l'organisation internationale à but non lucratif PATH), un fabricant de vaccins indien et les responsables de santé publique en Inde et dans plusieurs pays d'Afrique, le vaccin est supérieur aux vaccins antiméningococciques existants à plusieurs égards: la durée de protection est plus longue, il protège les jeunes enfants, il a le potentiel de générer une immunité de communauté, et il est vendu à un prix abordable pour l'Afrique.

Il est prévu que, d'ici 2016, les 25 pays de la région africaine connue sous le nom de "ceinture de la méningite", auront introduit le vaccin au cours de campagnes de masse, avec un total de 300 millions de personnes vaccinées.

L'introduction du vaccin n'a été possible que grâce à des années d'essais cliniques. Les essais sur les humains ont commencé il y a six ans, en Inde. Depuis ce temps, près de 10 000 personnes ont participé à des essais en Gambie, au Ghana, en Inde, au Mali et au Sénégal. Les essais cliniques se poursuivent aujourd'hui afin de déterminer la durée de protection conférée par le vaccin, et le calendrier optimal pour son introduction future dans les programmes de vaccination de routine.

Partager

Dernière mise à jour:

12 décembre 2011 14:58 CET