Changement climatique et santé humaine

Biodiversité

Qu’est-ce que la biodiversité?

La biodiversité, qui est indispensable à la vie sur terre, est la variété de faune et de flore, qui tient tout à la fois au patrimoine génétique des plantes et des animaux et à la diversité culturelle.

Quelle est l’importance de la biodiversité pour la santé?

La biodiversité est essentielle pour la vie quotidienne, fait qui n’est pas toujours évident ou apprécié à sa juste valeur. La santé dépend finalement des produits et des services de l’écosystème (par exemple, la disponibilité de sources d’eau douce, de nourriture et de carburant) essentiels pour être en bonne santé et mener une vie productive. La perte de biodiversité peut avoir des conséquences directes non négligeables sur la santé si les services de l’écosystème ne répondent plus aux besoins de la société.

La modification de l’écosystème a des conséquences indirectes sur les moyens de subsistance, les revenus, les migrations locales et elle peut même entraîner parfois des conflits politiques. En outre, la diversité biophysique des micro-organismes, de la flore et de la faune est une précieuse source de connaissances dans le domaine de la biologie, des sciences médicales et de la pharmacologie. Les grandes découvertes médicales et pharmacologiques sont possibles grâce à une meilleure compréhension de la biodiversité sur terre. La perte de biodiversité pourrait limiter la découverte de nouveaux traitements potentiels contre un grand nombre de maladies et de problèmes de santé.

Menaces contre la biodiversité et la santé

On s’inquiète de plus en plus des conséquences sanitaires de la perte biodiversité et des modifications de la biodiversité. Les modifications de la biodiversité ont des conséquences sur le fonctionnement de l’écosystème, dont les perturbations, si elles sont importantes, peuvent avoir une incidence sur les biens et les services indispensables à la vie. La perte de biodiversité signifie que l’on perd la possibilité de découvrir de nombreux produits chimiques et gènes similaires à ceux qui ont déjà apporté à l’humanité d’énormes bienfaits sur le plan de la santé. Il existe plusieurs liens spécifiques entre la santé et la biodiversité.

Impact de la biodiversité sur la nutrition

La biodiversité joue un rôle essentiel dans la nutrition en raison de son influence sur la production agroalimentaire dans le monde, dans la mesure où elle assure la productivité durable des sols et fournit les ressources génétiques pour les cultures, les animaux d’élevage et les espèces marines comestibles. L’accès à une nourriture nutritive et variée en quantité suffisante est essentiel pour la santé.

La nutrition et la biodiversité sont liées à de nombreux égards : l’écosystème permet de produire des denrées alimentaires et il renferme de nombreuses espèces génétiquement très diverses. La composition nutritionnelle de chaque aliment et des variétés ou cultivars d’un même aliment est extrêmement variable, ce qui a des répercussions sur la disponibilité des micronutriments dans l’alimentation. Pour que les régimes alimentaires locaux soient sains et suffisamment riches en nutriments, le niveau de biodiversité doit rester élevé.

L’agriculture intensive, qui repose sur l’irrigation, l’utilisation d’engrais, la protection des végétaux (par le recours aux pesticides) ou l’introduction de variétés de culture et de systèmes de culture, a une incidence sur la biodiversité et donc sur la nutrition et la santé partout dans le monde. La simplification des habitats, la perte d’espèces et la succession des espèces rend souvent les populations plus vulnérables face aux maladies.

Importance de la biodiversité pour la recherche en santé et la médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle joue encore un rôle essentiel dans le cadre des soins, notamment des soins de santé primaires. On estime que 60% de la population mondiale ont recours à des médicaments traditionnels et que, dans certains pays, ces médicaments font partie intégrante du système de santé public. Partout dans le monde, la médecine traditionnelle et complémentaire repose le plus souvent sur l’utilisation de plantes médicinales, qui sont récoltées dans la nature ou cultivées.

De nombreuses communautés utilisent, à des fins médicales et culturelles en plus de la nourriture, des produits naturels provenant de l’écosystème. Bien qu’il existe des médicaments synthétiques pour de nombreux usages, les produits naturels restent utilisés comme produits médicaux ou pour des travaux de recherche biomédicale sur des plantes, des animaux ou des micro-organismes, destinés à mieux comprendre la physiologie humaine et à mieux connaître et traiter les maladies.

Maladies infectieuses

Les activités humaines perturbent la structure et les fonctions de l’écosystème et modifient la biodiversité originelle. Ces perturbations entraînent la raréfaction de certains organismes et la multiplication d’autres organismes, modifient les interactions entre les différents organismes et les interactions de ces organismes avec leur environnement physique et chimique et influent sur les caractéristiques des maladies infectieuses.

Certains facteurs importants ont une influence sur les réservoirs d’agents infectieux et la transmission des maladies. C'est le cas de la déforestation, l’aménagement du territoire, la gestion de l’eau, la résistance aux pesticides chimiques utilisés pour lutter contre certains vecteurs de maladies, le changement climatique, les migrations, les voyages internationaux et le commerce international, ou encore l’introduction accidentelle ou intentionnelle d’agents pathogènes par l’homme.

Changement climatique, biodiversité et santé

La biodiversité permet à l’écosystème de rendre de nombreux services essentiels pour le bien-être de l’être humain dès maintenant et à l’avenir. Le climat est déterminant pour le fonctionnement de l’écosystème et pour la santé. En effet, les conditions climatiques ont des conséquences directes et indirectes sur les écosystèmes terrestres et marins. La biodiversité marine dépend de l’acidification des océans, qui est liée à la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

La biodiversité terrestre dépend de la variabilité du climat, par exemple de phénomènes climatiques extrêmes (sécheresses ou inondations), qui influe directement sur l’écosystème et sur la production et la disponibilité de biens et de services écosystémiques utilisés par l’homme. Les changements climatiques à plus long terme ont une incidence sur la viabilité des écosystèmes et sur la répartition des plantes, des agents pathogènes, des animaux et mêmes des habitats humains.

Protéger la santé en protégeant notre environnement et la biodiversité

Ressources

Autres thèmes

Partager