Actualités

Le Conseil exécutif de l'OMS se réunit

23 janvier 2014 -- La 136ème session du Conseil exécutif de l'OMS se tiendra à Genève du 26 janvier au 3 février 2015. Dès dimanche 25 janvier cependant, les membres du Conseil seront réunis pour une session spéciale consacrée à l'épidémie de maladie à virus Ebola. À cette occasion, ils examineront l'état de la riposte engagée par l’OMS et feront des recommandations sur les nouvelles mesures à mettre en œuvre. Ils étudieront également les capacités de l'OMS à répondre à des épidémies et urgences de grande échelle à l'avenir.

Seize millions de personnes décèdent prématurément victimes des maladies non transmissibles

19 janvier 2014 -- Les gouvernements doivent agir d’urgence afin d’éviter que, chaque année, 16 millions de personnes ne décèdent prématurément – avant l’âge de 70 ans – de maladies cardiaques ou pulmonaires, d’un accident vasculaire cérébral, d’un cancer ou du diabète. C'est l'appel lancé par l'OMS qui publie aujourd'hui un nouveau rapport sur les maladies non transmissibles.

La santé dans le monde: retour sur l'année 2014

30 décembre 2014 -- En 2014, l'actualité de la santé dans le monde a été dominée par la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest et les urgences humanitaires dans de nombreux autres pays. Cette année a également enregistré quelques succès majeurs et une meilleure compréhension d'un certain nombre de menaces touchant à la santé publique. L’OMS a aussi publié plusieurs rapports sur des questions de santé cruciales apportant de nouveaux conseils pour aider les pays à améliorer la santé de leurs populations.

Mieux prévenir la violence dans le monde

10 décembre 2014 -- Le Rapport de situation mondial 2014 sur la prévention de la violence révèle que l’homicide est la 3e cause de décès chez l’homme de 15 à 44 ans, mettant en lumière la nécessité urgente d’adopter une action décisive pour prévenir la violence. Il passe en revue la situation dans quelque 133 pays et permet d’identifier les lacunes qui subsistent en matière de protection légale et de mesures de prévention. Ainsi seuls la moitié des pays ont mis en œuvre les 12 lois considérées comme efficaces pour enrayer la violence interpersonnelle.

Ebola en Afrique de l'Ouest

Riposte contre la flambée Ebola

L'OMS coordonne l’action internationale de riposte contre la flambée qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest.

Ebola: aider les pays à se préparer

L’OMS a établi une liste de contrôle pour aider les pays à évaluer leur niveau de préparation face à la maladie à virus Ebola et leur permettre d’identifier les actions concrètes à prendre.


Focus

  • La mortalité infantile recule fortement au Kirghizistan
    Plus de la moitié des décès chez les enfants de moins de 5 ans sont dus à des maladies qui sont évitables et peuvent être soignées par la prise de mesures simples, peu coûteuses. Le Kirghizistan n’a ménagé aucun effort pour améliorer la qualité des soins prénatals et du postpartum, avec de bons résultats. La mortalité infantile y a considérablement diminué, passant de 50 décès pour 1 000 naissances vivantes en 2000 à 22 décès pour 1 000 naissances vivantes en 2012.
  • Prévention et élimination du manque de respect et des mauvais traitements lors de l’accouchement
    Partout dans le monde, de nombreuses femmes font l’expérience de traitements non respectueux et de mauvais traitements lors de l’accouchement en établissement de soins. Cette déclaration de l'OMS se veut un appel à l’action, au dialogue, à la recherche et à la défense des droits relatifs à cette question essentielle touchant aux droits fondamentaux de la personne.
  • Les derniers bastions de la dracunculose
    Aujourd’hui, le dracunculose est sur le point d’être éradiquée – le but étant de la faire disparaître totalement de la planète d’ici décembre 2015 – c’est-à-dire dans un an. La maladie est maintenant confinée à quatre pays: Éthiopie, Mali, Soudan du Sud et Tchad. Cependant, les conflits locaux et le nouveau schéma adopté par la maladie ralentissent les efforts engagés.
  • Principaux repères sur le chikungunya
    Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Depuis 2004, le chikungunya sévit sur le mode épidémique, entraînant une morbidité et des souffrances considérables. Il a été identifié dans une quarantaine de pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe, mais aussi des Amériques. Les personnes voyageant dans des zones à risque doivent prendre des précautions élémentaires, à savoir: utiliser des répulsifs, porter des vêtements à manches longues et des pantalons, et vérifier que les pièces sont équipées de moustiquaires

Vidéo

Fin de l'épidémie Ebola au Mali

Message du Représentant de l'OMS au Mali, le Dr Ibrahima Soce Fall


Statistiques


Principaux repères


Ressources documentaires