Actualités

Réflexions sur la crise Ebola en Afrique de l’Ouest

19 décembre 2014 -- La flambée de maladie à virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest montre la façon dont une épidémie peut rapidement proliférer et poser de graves problèmes en l’absence d’un système de santé solide. Dans un éditorial du Bulletin de l’Organisation mondiale de la Santé le Sous-Directeur général de l’OMS pour les systèmes de santé et l'innovation, Marie Paule Kieny, revient sur l’impact sanitaire et économique de cette crise invitant les pays concernés à rebâtir des systèmes de santé plus solides et résilients.

Mieux prévenir la violence dans le monde

10 décembre 2014 -- Le Rapport de situation mondial 2014 sur la prévention de la violence révèle que l’homicide est la 3e cause de décès chez l’homme de 15 à 44 ans, mettant en lumière la nécessité urgente d’adopter une action décisive pour prévenir la violence. Il passe en revue la situation dans quelque 133 pays et permet d’identifier les lacunes qui subsistent en matière de protection légale et de mesures de prévention. Ainsi seuls la moitié des pays ont mis en œuvre les 12 lois considérées comme efficaces pour enrayer la violence interpersonnelle.

Net recul de la mortalité due au paludisme, notamment en Afrique

9 décembre 2014 -- D’après le Rapport sur le paludisme dans le monde 2014, le nombre de décès dus au paludisme a diminué de 47% depuis 2000 et le nombre de cas est également en recul constant. Dans la Région africaine de l'OMS où surviennent la plupart des décès, la mortalité a reculé de 54% et le nombre de personnes infectées est tombé de 173 millions en 2000 à 128 millions en 2013. Ces résultats s'expliquent notamment par une distribution en forte croissance de moustiquaires imprégnées d’insecticides.

Journée mondiale du sida: combler l’écart en matière de prévention et de traitement

1er décembre 2014 -- Treize millions de personnes ont eu accès à un traitement antirétroviral qui leur a sauvé la vie l'année dernière, un record. Cependant trop de personnes n’ont pas encore accès à des services complets de prévention et de traitement de l’infection à VIH. À l’occasion de la Journée mondiale du sida 2014, l’OMS publie de nouvelles directives sur l’utilisation des antirétroviraux en tant que prophylaxie d’urgence suite à une exposition au VIH, et sur l’utilisation de l’antibiotique cotrimoxazole pour prévenir les infections liées au VIH.

Les pays s’engagent à combattre la malnutrition

19 novembre 2014 -- Les responsables politiques de plus de 170 pays, réunis à Rome, ont adopté un train de recommandations concernant des politiques et des investissements dont le but est de garantir à tous une alimentation plus saine et durable. La Déclaration de Rome consacre le droit de chaque personne à l'accès à des aliments sûrs, nutritifs et en quantité suffisante. Elle engage les gouvernements à prévenir la malnutrition sous toutes ses formes, notamment la faim, les carences en micronutriments et l'obésité.

Ebola en Afrique de l'Ouest

Ebola: aider les pays à se préparer

L’OMS a mis au point une liste de contrôle pour aider les pays à évaluer leur niveau de préparation face à la maladie à virus Ebola et leur permettre d’identifier les actions concrètes à prendre.


Focus

  • Prévention et élimination du manque de respect et des mauvais traitements lors de l’accouchement
    Partout dans le monde, de nombreuses femmes font l’expérience de traitements non respectueux et de mauvais traitements lors de l’accouchement en établissement de soins. Cette déclaration de l'OMS se veut un appel à l’action, au dialogue, à la recherche et à la défense des droits relatifs à cette question essentielle touchant aux droits fondamentaux de la personne.
  • Les derniers bastions de la dracunculose
    Aujourd’hui, le dracunculose est sur le point d’être éradiquée – le but étant de la faire disparaître totalement de la planète d’ici décembre 2015 – c’est-à-dire dans un an. La maladie est maintenant confinée à quatre pays: Éthiopie, Mali, Soudan du Sud et Tchad. Cependant, les conflits locaux et le nouveau schéma adopté par la maladie ralentissent les efforts engagés.
  • Principaux repères sur le chikungunya
    Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Depuis 2004, le chikungunya sévit sur le mode épidémique, entraînant une morbidité et des souffrances considérables. Il a été identifié dans une quarantaine de pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe, mais aussi des Amériques. Les personnes voyageant dans des zones à risque doivent prendre des précautions élémentaires, à savoir: utiliser des répulsifs, porter des vêtements à manches longues et des pantalons, et vérifier que les pièces sont équipées de moustiquaires

Statistiques


Commentaire

Dr Gottfried Hirnschall, Directeur du Département VIH/sida de l'OMS
OMS

Principaux repères


Ressources documentaires