Tuberculose multirésistante

Questions-réponses
Octobre 2014

Question: Qu’est-ce que la tuberculose multirésistante et comment la combat-on?

Réponse: Le bacille de la tuberculose peut devenir résistant aux antimicrobiens utilisés pour guérir la maladie. La tuberculose multirésistante (MR) est une tuberculose contre laquelle l’isoniazide et la rifampicine, les 2 antituberculeux les plus puissants, ne sont pas efficaces.

La mauvaise gestion du traitement antituberculeux et la transmission interhumaine expliquent la propagation de la tuberculose multirésistante. Dans la plupart des cas, il est possible de guérir de la tuberculose en 6 mois moyennant l’observance stricte d’un schéma thérapeutique accompagné d’un soutien et d’un encadrement du patient.

L’utilisation à mauvais escient ou incorrecte des antimicrobiens, l’administration de formules inefficaces de médicaments (le recours à un seul médicament, des médiaments de mauvaise qualité ou mal conservés) et l’arrêt prématuré du traitement peuvent provoquer des pharmacorésistances susceptibles de se transmettre ensuite, notamment dans les lieux rassemblant un très grand nombre de personnes, comme les prisons ou les hôpitaux.

Dans certains pays, il est de plus en plus difficile de traiter la tuberculose multirésistante. Les options thérapeutiques sont limitées et coûteuses, les médicaments recommandés ne sont pas toujours disponibles et les patients souffrent de nombreux effets secondaires. Dans certains cas, une tuberculose encore plus résistante peut apparaître. La tuberculose ultrarésistante (UR) est une forme de tuberculose multirésistante contre laquelle encore moins de médicaments sont efficaces. On l’a signalée dans une centaine de pays.

La résistance aux médicaments peut être décelée au moyen de tests de laboratoire spécifiques portant sur la sensibilité des bactéries aux médicaments ou sur les schémas de résistance. Il peut s’agir de tests moléculaires (Xpert MTB/RIF, par ex) ou de tests en culture. Les techniques moléculaires permettent d’obtenir des résultats dans un délai de quelques heures et sont utilisées avec succès, même dans les situtations où les ressources sont comptées.

Les solutions pour combattre la tuberculose multirésistante sont les suivantes:

  • guérir les patients au premier traitement;
  • permettre l'accès au diagnostic;
  • veiller à ce que les établissements qui traitent les patients prennent des mesures suffisantes de lutte contre l’infection;
  • veiller à l’utilisation à bon escient des médicaments de seconde intention recommandés.

On estime qu’en 2013, 480 000 personnes ont développé la tuberculose multirésistante dans le monde. Près de 9% de ces cas étaient atteints de tuberculose ultrarésistante.

Partager