Comment prévenir les maladies liées à l'eau dans les situations d'urgence?

Questions-réponses
19 mai 2008

Q: Comment peut-on prévenir les maladies liées à l'eau dans les situations d'urgence?

R: Les trois priorités absolues en matière d'eau potable et d'assainissement dans une situation d'urgence sont les suivantes:

  • assurer aux personnes affectées un approvisionnement suffisant en eau potable ainsi que pour leur hygiène personnelle;
  • veiller à ce que toutes les personnes affectées aient accès à des moyens d'assainissement hygiéniques;
  • promouvoir une bonne hygiène.

À la suite des dégâts causés aux systèmes d'assainissement existants ou de la pression accrue engendrée par les nombreuses personnes déplacées ou sans abri, il est capital que des mesures efficaces et bien coordonnées soient prises par tous ceux qui participent aux secours d’urgence.

La première priorité consiste à fournir une quantité d'eau suffisante, même si son innocuité ne peut pas être garantie, et de protéger les sources d'eau de la contamination. Il faut assurer le plus vite possible au moins quinze litres d'eau par personne et par jour. Dans les situations d'urgence, les gens sont susceptibles d'utiliser de l'eau non traitée pour la lessive ou le bain. L'amélioration de la qualité de l'eau doit être assurée d'urgence, dans les jours ou les semaines qui suivent.

L'élimination inadéquate des excréments humains constitue un risque sanitaire majeur dans les situations d'urgence. Il est essential de mettre immédiatement en place des moyens d'assainissement, tels que des champs affectés à la défécation ou des fosses servant de latrines collectives. Les moyens d'urgence doivent être progressivement améliorés ou remplacés par des latrines à fosses simples, des latrines à fosses simples améliorées et ventilées, ou des latrines à chasse d'eau en fonction de l'évolution de la situation. Toutes les latrines doivent être correctement nettoyées, désinfectées et entretenues.

Assurer de l'eau potable et des moyens d'assainissement pour les établissements sanitaires constitue une priorité absolue. De l'eau de boisson sure, des moyens d'assainissement de base et l'élimination hygiénique des déchets infectieux permettront d'éviter la propagation des maladies et d'améliorer la situation sanitaire.

Dans tous les cas, de bonnes pratiques d'hygiène sont essentielles pour prévenir la transmission des maladies. L'eau doit être fournie en quantité suffisante pour permettre une hygiène appropriée. Il faut se laver les mains immédiatement après avoir déféqué, après avoir manipulé des excréments de bébés, avant de préparer la nourriture et avant de manger.

Liens connexes

Partager