Que fait-on actuellement contre la fièvre jaune? Faut-il vacciner les enfants?


31 août 2005

Q : Que fait-on actuellement contre la fièvre jaune? Faut-il vacciner les enfants?

R : La vaccination est la mesure préventive la plus importante contre la fièvre jaune. Le vaccin antiamaril 17 D est sans danger et très efficace. L’effet protecteur (immunité) est obtenu en une semaine chez 95% des sujets vaccinés.

Afin de prévenir les flambées, l’OMS recommande:

  • d’administrer le vaccin antiamaril dans les pays d’endémie dans le cadre de la vaccination systématique du nourrisson à l’âge de 9 mois ;
  • de mener dans les zones à haut risque des campagnes de vaccination de masse et de lutter contre Aedes aegypti dans les centres urbains.

La couverture vaccinale n’étant pas optimale dans bien des endroits, l’OMS recommande:

  • d’instituer un système de surveillance sensible et fiable de la fièvre jaune comprenant des laboratoires chargés d’analyser les prélèvements sanguins et de confirmer les cas suspects ;
  • de mener des campagnes de vaccination de masse en cas de flambée.

La fièvre jaune est une fièvre hémorragique virale transmise par des moustiques infectés. Les symptômes peuvent être bénins ou graves et 20 % à 50 % des cas graves sont mortels. Le nom de fièvre « jaune » s'explique par l'ictère (jaunisse) qui s'observe chez certains patients, donnant une coloration jaune des yeux et de la peau.

Le virus est endémique dans les régions tropicales de l’Afrique et des Amériques et des épidémies périodiques sont possibles. Des épidémies dévastatrices ont touché l’Afrique, l’Amérique et l’Europe dans le passé. On ignore pourquoi la fièvre jaune ne s’est pas propagée à l’Asie. Le nombre annuel des sujets infectés est estimé à 200 000 et celui des décès qu'elle provoque à 30 000.

Il n’existe pas de traitement spécifique contre la maladie. La déshydratation et la fièvre peuvent être combattues au moyen de sels de réhydratation orale et de paracétamol. Une surinfection bactérienne doit être traitée par un antibiotique approprié.

LIENS CONNEXES

Partager