10 faits sur la vaccination

Mise à jour en juillet 2017

Dans le domaine de la santé, il n’y a sans doute aucune intervention préventive qui ait un meilleur rapport coût-efficacité que la vaccination. À maintes reprises, la communauté internationale a affirmé l’utilité des vaccins et de la vaccination pour lutter contre un grand nombre de maladies infectieuses et, de plus en plus, contre plusieurs maladies chroniques provoquées par des agents infectieux.

Il est crucial d’étendre l’accès à la vaccination pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). En plus d’éviter les souffrances et la mortalité associées aux maladies infectieuses telles que la pneumonie, la diarrhée, la coqueluche, la rougeole et la poliomyélite, elle aide aussi à consolider certaines priorités nationales, comme l’éducation et le développement économique.

L’intérêt exceptionnel des vaccins a été le moteur de la stratégie appelée «Décennie de la vaccination», une action lancée lors du Forum économique mondial de 2010 et soutenue par de nombreuses parties prenantes, qui vise à permettre à l’ensemble de la population de bénéficier des bienfaits de la vaccination d’ici 2020. Les gouvernements ont accueilli favorablement cette initiative, et en 2012, 194 États Membres ont approuvé le Plan d’action mondial pour les vaccins lors de la 65e Assemblée mondiale de la Santé.

Ce plan veut renforcer la vaccination systématique, accélérer la lutte contre les maladies à prévention vaccinale, le premier jalon étant l’éradication de la poliomyélite, introduire de nouveaux vaccins et pousser la recherche-développement pour la prochaine génération de vaccins et de technologies.


1 / 10