Organisation mondiale de la Santé

VIH/sida

Portrait d’une femme souriante
OMS/James Oatway 2009

Début 2015, il y avait dans le monde 15 millions de personnes sous traitement antirétroviral

Parmi elles, près de 13,5 millions vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. L’OMS recommande de démarrer le traitement antirétroviral dès que la numération des CD4 tombe à un niveau égal ou inférieur à 500 cellules/mm3. Le traitement est recommandé quelle que soit la numération des CD4 pour tous les partenaires séropositifs dans les couples sérodiscordants, pour les femmes séropositives enceintes ou qui allaitent leur enfant, chez les sujets infectés par la tuberculose et le VIH, ainsi que ceux ayant une co-infection VIH-hépatite B avec une maladie hépatite chronique sévère. De même, le traitement antirétroviral est recommandé à tous les enfants de moins de 5 ans porteurs du VIH. Le défi reste énorme pour atteindre toutes les personnes éligibles pour le traitement.

© OMS. Tous droits réservés