Onzième Classification internationale des maladies: appel à contribution

Mai 2012

Pour la première fois, les experts de la communauté de la santé publique, qui posent des diagnostics pour leurs patients et prescrivent des traitements, ont la possibilité de contribuer à la mise au point de la prochaine version de la Classification internationale des maladies (CIM), qui est la publication de l’OMS garantissant que tous les membres de la communauté de la santé font référence aux maladies et problèmes de santé de manière cohérente.

OMS/Jim Holmes

L’OMS publie la version bêta de ce que sera la CIM-11 sur une plateforme collaborative de type «wiki» qui permet l’ajout des observations des parties intéressées après un examen collégial. La CIM-11 dans sa version définitive sera publiée en 2015.

L’OMS encourage toute personne intéressée à formuler des observations afin de contribuer à l’élaboration d’une classification plus exhaustive.

La garantie de données sanitaires fiables

La CIM est le garant de l’identification des tendances dans le domaine de la santé et la pierre angulaire des statistiques à l’échelle mondiale. Les contributions reçues des experts de la santé permettront d’améliorer grandement la représentation issue de la pratique médicale actuelle et d’apporter le point de vue de la médecine dans toute sa diversité.

«Concrètement, c’est cette classification que les médecins utilisent pour poser un diagnostic», déclare Tevfik Bedirhan Ustun, coordonnateur au sein du Département des Systèmes d’information et statistiques sanitaires. «Elle permet de définir la cause du décès lorsqu’une personne meurt. Dans le domaine de la recherche, c’est grâce à elle que nous classifions les problèmes de santé en se basant sur des données factuelles.»

La CIM est la norme de référence qui sert à définir et à notifier les maladies et les problèmes de santé. Elle permet au monde de comparer et de partager les informations sanitaires en utilisant un langage commun.

Outre son intérêt pour les prestataires de soins, la CIM est un outil essentiel utilisé par les épidémiologistes afin d’étudier les tableaux de morbidité, par les assureurs, les gestionnaires de programmes de santé nationaux, les spécialistes de la collecte de données, et d’autres professionnels qui suivent l’évolution de la santé mondiale et la manière dont les ressources allouées à la santé sont dépensées.

Innovations de la CIM-11

En tirant parti des progrès des technologies de l’information, cette nouvelle révision de la CIM permettra aux utilisateurs de recueillir des données sur les causes de décès, les progrès de la science et de la médecine, les maladies émergentes et les problèmes de santé, et de comparer les informations dans le monde entier avec plus de facilité et de diversité au service de la santé publique et de la notification clinique.

Voici quelques nouvelles caractéristiques marquantes de la onzième version:

  • La CIM-11 comporte un nouveau chapitre sur la médecine traditionnelle, qui représente une part importante des soins dans de nombreuses parties du monde.
  • Elle pourra être utilisée avec les dossiers médicaux électroniques et certaines applications électroniques.
  • Elle sera actualisée tout au long de la phase de développement afin de tenir compte des nouvelles connaissances au fur et à mesure de leur ajout à la classification; et
  • au cours du processus d’élaboration, elle sera traduite dans de nombreuses langues.
Partager

Pour participer