Vivre avec une maladie chronique

OMS/Chris de Bode

On observe une évolution rapide de la morbidité dans le monde, particulièrement dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire où la charge des maladies chroniques vient s'ajouter à celle des maladies transmissibles. Comme le montrent ces témoignages, les épidémies croissantes de cardiopathies, d'accidents vasculaires cérébraux, de cancer et d'autres affections chroniques font des ravages même dans les pays les moins avancés.

Contrairement aux idées reçues, elles ne touchent pas seulement les hommes des pays riches; en fait, 80 % des décès dus aux maladies chroniques surviennent désormais dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire et l'on compte presque autant de femmes que d'hommes qui en sont victimes. Un autre chiffre a de quoi faire réfléchir: environ 35 millions de décès sur les 58 millions qui seront enregistrés dans le monde en 2005 seront provoqués par ces maladies - plus de 60%.

Cette série de témoignages concerne des personnes vivant avec des maladies chroniques ou exposées au risque de maladies chroniques. Dans un monde où la mortalité et les incapacités dues à ces maladies ne cessent de progresser, il s'agit de démontrer les conséquences profondes qu'ont ces affections sur les personnes qui en sont atteintes et sur leur entourage.

L'histoire de Zahida: vivre avec le diabète

Histoire de Mzurisana: le trachome cécitant

Malri : les conséquences de l'obésité

Comment Kuzhanthiammal a recouvré la vue

Le combat de Maria contre le cancer

La vie de Roberto après son accident vasculaire cérébral

L'histoire de Miriame
La charge financière représentée par son traitement anticancéreux a épuisé les économies de Miriame et a contraint sa fille à laisser tomber l'école pour s'occuper de sa mère.

L'histoire de Noemia
Une exposition excessive aux rayons nocifs du soleil a provoqué un cancer de la peau sur les jambes de Noemia. Elle aurait pu l'éviter simplement en ne s'exposant pas directement au soleil.

Partager