Le Secrétariat de la Convention

Le Secrétariat de la Convention fait figure d'autorité mondiale en matière de mise en œuvre de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. Il s'attèle également à promouvoir le Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac. Ses principales fonctions visent à :

  • aider les Parties à s'acquitter de leurs obligations au titre de la Convention, de ses protocoles et des directives pour l'application de ses articles ;
  • apporter le soutien nécessaire à la Conférence des Parties (COP), l'organe directeur de la Convention-cadre de l'OMS ;
  • traduire les décisions de la Conférence des Parties en activités programmatiques.

Le rôle du Secrétariat de la Convention est de faire contrepoids à l'industrie la plus mortelle au monde afin que les ressources disponibles puissent aller aux besoins les plus criants, et ne plus être consacrées à éponger les coûts humains générés par le comportement irresponsable de l'industrie du tabac.

Le Secrétariat de la Convention est hébergé par l'Organisation mondiale de la Santé, à Genève. Il coopère avec les départements concernés de l'OMS et d'autres organisations et organismes internationaux compétents, ainsi qu'avec les organisations non gouvernementales accréditées en qualité d'observateurs à la Conférence des Parties.

Son travail est régi par l'article 24 et d'autres articles pertinents de la Convention, ainsi que par le Règlement intérieur et les décisions de la Conférence des Parties. Le Secrétariat de la Convention dispose de ses propres budget et plan de travail, dont la mise en œuvre fait l'objet d'un rapport qu'il soumet à la Conférence des Parties.

Domaines de travail

1. Être au service des organes directeurs et subsidiaires

  • Préparer, réunir et soutenir la Conférence des Parties tous les deux ans.
  • Préparer les documents à l'ordre du jour en amont de la Conférence.
  • Examiner les demandes de statut d'observateur et préparer les rapports pour le Bureau de la Conférence des Parties.
  • Soutenir les travaux du Bureau de la Conférence des Parties.
  • Fournir des mises à jour régulières sur la mise en œuvre du plan de travail et sur des questions spécifiques.

2. Soutenir l'élaboration de protocoles et de directives

  • Aider à la préparation d'instruments soutenant la mise en œuvre de la Convention.
  • Organiser des réunions et prendre les dispositions nécessaires aux processus de consultation.
  • Soutenir les groupes de travail et d'experts intergouvernementaux.
  • Faciliter le travail des panels indépendants d'experts créés par la Conférence des Parties.

3. Évaluer les progrès et partager les connaissances

  • Conduire le cycle de notification biennal.
  • Élaborer le Rapport sur les progrès mondiaux et le Recueil des indicateurs de la Convention-cadre de l'OMS.
  • Préparer des analyses approfondies en lien avec les priorités définies par les Parties.
  • Gérer la Plateforme de coordination de la Convention-cadre de l'OMS.
  • Coordonner les travaux des Pôles de connaissances et des Observatoires sur les tactiques de l'industrie du tabac.

4. AsAider les Parties à appliquer des dispositions spécifiques de la Convention

  • Apporter une assistance technique aux Parties qui en font la demande.
  • Mener des évaluations conjointes des besoins et fournir une assistance suite à ces missions.
  • Identifier les difficultés et les meilleures pratiques afin de renforcer la coopération régionale et mondiale.
  • Encourager l'organisation d'ateliers régionaux sur différents sujets.
  • Soutenir les Parties engagées dans des actions en justice.

5. Promouvoir la coopération internationale

  • Renforcer la coopération avec les organisations intergouvernementales et non gouvernementales accréditées en qualité d'observateurs à la Conférence des Parties.
  • Promouvoir la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire.
  • Collaborer avec l'Équipe spéciale interorganisations pour la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles des Nations Unies.
  • Fournir une assistance multisectorielle avec d'autres organes de traités, sur les droits de l'homme par exemple.
  • Promouvoir la Convention au sein du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

6. Mener des campagnes de sensibilisation et mobiliser les ressources

  • Utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître la Convention-cadre de l'OMS.
  • Accroître la visibilité de la Convention à l'échelle internationale lors de conférences.
  • Imprimer et distribuer des publications techniques.
  • Assurer la gestion des ressources humaines et financières.
  • Lancer des initiatives de collecte de fonds.