La Convention et le Protocole s’invitent à des réunions ministérielles

Deux réunions ministérielles, au cours desquelles la CCLAT de l’OMS a fait l’objet de réflexions approfondies, ont été organisées, l’une pendant la Conférence internationale sur la santé maternelle, néonatale et infantile en Afrique (1-3 août 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud), et l'autre lors de la soixante-troisième session du Comité régional de l'OMS pour l'Europe (16-19 septembre 2013, à Çeşme Izmir, Turquie). Le Dr Haik Nikogosian, le Chef du Secrétariat de la Convention, était invité aux deux événements. Devant des assemblées composées de ministres et de délégués, il a parlé des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la CCLAT. Une attention particulière a été portée aux objectifs, aux principaux contenus et au processus d’entrée en vigueur du Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac adopté récemment.

Si ces événements ne portaient pas spécifiquement sur la CCLAT de l'OMS, ils ont constitué une occasion intéressante d’analyser la Convention et le Protocole en présence de personnalités politiques de haut niveau, alors même que la lutte antitabac se trouve à un carrefour important. En effet, la Convention fêtera bientôt les 10 ans de son entrée en vigueur et le Protocole est actuellement en cours de signature et de ratification.

Outre ces réunions ministérielles, la CCLAT de l’OMS a été présentée lors du Conseil informel des ministres de la Santé de l’Union européenne, qui s’est tenu à Vilnius, en Lituanie, les 8 et 9 juillet 2013, dans le cadre de la présidence lituanienne de l’UE. La prévention du tabagisme chez les jeunes, avec un accent particulier mis sur la CCLAT de l’OMS, constituaient l’un des trois sujets inscrits à l’ordre du jour. Le Dr Nikogosian était invité à s'exprimer devant le Conseil.

Sensibiliser les hauts responsables politiques continuera d’être une composante importante de la promotion de l’action de la Convention et du Protocole.

Partager