L’ingérence de l’industrie du tabac au cœur de la réunion du Conseil d’administration de l’OIT

Genève, Suisse
27 octobre 2017

Photo © Crozet / BIT

Le Conseil d’administration de l’Organisation internationale du travail (OIT) se réunit à Genève du 26 octobre au 9 novembre afin de discuter de sa coopération avec l’industrie du tabac au service de la mission sociale de l’Organisation (GB.331/POL/5).

La mission se réfère aux activités de l’OIT menées avec l’industrie du tabac et aux partenariats publics-privés qu’elle a conclus avec cette dernière. Suite à l’adoption, en septembre, du projet de politique type par l’Équipe spéciale interorganisations des Nations Unies pour la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles, des consultations internes doivent avoir lieu afin d’interdire de façon permanente la présence et l’ingérence de l’industrie du tabac au sein des organismes des Nations Unies.

La décision d’exclure les fabricants de tabac des organismes des Nations Unies a été prise après que le Secrétariat de la Convention et l’OMS ont mis sur le devant de la scène à plusieurs reprises les dispositions de la Convention et les recommandations des directives respectives, en collaboration avec l’Équipe spéciale interorganisations. En effet, les Directives pour l’application de l’article 5.3 stipulent que les Parties à la Convention devraient s’abstenir d’approuver ou d’appuyer des activités décrites comme socialement responsables tout comme de constituer des partenariats pour ces activités ou d’y participer.

Le Secrétariat de la Convention et près de 200 organisations de santé publique et groupes de défenses des droits des travailleurs du monde entier encouragent l’OIT à suivre la politique type et à couper définitivement les liens qu’elle entretient avec l’industrie du tabac. Cette décision pourrait fermer à l’industrie du tabac l’une des dernières grandes voies d’influence dont elle dispose au sein du système des Nations Unies et réduire ainsi son ingérence.

Le programme du Conseil d’administration de l’OIT a été présenté pour la première fois en mars 2017, à l’occasion de la 329è réunion du Conseil. Il avait toutefois été décidé de reporter l’examen de la question à sa prochaine session. Le Directeur général avait alors été prié de fournir un complément d’information.